SandrinePhotos - Esprit Nature
Syrphe porte-plume, Sphaeriophoria scripta, Sphérophore notée, Syrphe long, Diptères, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, Poitou, Biodiversité en région Nouvelle Aquitaine(7)
Insectes (p.4)

Nid de Guêpes, Boule de feuilles de papier mâché, Verrières (7)
Nid de Guêpes
Il y a quelques semaines, on m'a apporté une drôle de boule de papier mâché. Il s'agit en fait d'un nid de Guêpes d'une vingtaine de centimètres de large. Quelle légèreté ! Il est constitué de nombreuses feuilles, imbriquées les unes dans les autres comme celles d'un chou. Et à l'intérieur, on y trouve plusieurs rayons d'avéoles rigoureusement confectionnés. Etabli contre un pan de mur, une petite ouverture de 2 cm de diamètre est nécessaire pour permettre aux guêpes d'aller et venir pour nourrir leur projéniture. Merci Ethan d'avoir pensé à moi ! 

Nid de Guêpes, Insectes, Biodiversité du Sud-Vienne, Verrières (34)
Nid de Guêpes, Papier mâché, Verrières (33)

Les "feuilles" du nid sont fabriquées à partir de fibres de bois qui, mélangées à la salive des guêpes, donnent une véritable pâte à papier. Les hommes n'ont rien inventé ! Il n'est pas rare, en été, d'entendre gratter sur les bambous fendus des pergolas ou les troncs d'arbres. Ce sont les petites guêpes qui viennent s'approvisionner en matière première. Ce mélange d'essences produit une texture du plus bel effet, passant par le brun, le rose et même le bleu.
Nid de Guêpes, Alvéoles, Verrières (31)
Les alvéoles ont cinq côtés et sont toutes de même taille, disposées en rond. 
Nid de Guêpes, Alvéoles, Verrières (32)
Elles contiennent les petites larves et sont fermées par un bouchon de fibres blanches.
*****
Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (10)
Poliste nimpha - Polistes nimpha - Vespidae
La Poliste nimpha fabrique le plus souvent son nid en pleine nature, comme ici, fixé à une branche de Bruyère à balai. Cette guêpe 
dite "sociable" est reconnaissable aux taches jaunes qu'elle a sur les joues et au dessous noir de la pointe de son abdomen. Elle construit un nid constitué d'un seul plateau en mélangeant sa salive avec des fibres végétales qu'elle mastique, et le fixe par un solide pédoncule. La texture de son nid ressemble à celle du papier ou d'un carton très fin mais non moins solide. Les Polistes sont d'ailleurs appelées "Guêpes papetières" ou "Paper wasps" dans les pays anglo-saxons.
Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (8)Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (9)
Les alvéoles ne sont pas fermées. Un oeuf est pondu au fond de chaque alvéole.
Seule la reine survit à l'hiver. Elle construit son nid au mois de mai et nourrit ses premières larves de proies prémâchées (chenilles, pucerons, moustiques...). Les jeunes guêpes devenues ouvrières couvent les nouveaux oeufs, nettoient et ventilent le nid. Puis assurent l'alimentation des larves et sortent plus souvent du nid. Elles deviennent fertiles et se reproduisent à la fin de l'été. Une fois fécondées, elles quittent la colonie pour chercher un endroit où hiberner.

(Les Landes de Sainte Marie - Saulgé, 86) 
Frelon européen, Vespa crabro, Insectes du jardin, Insects of the garden, Hyménoptère, Le Verger, Bouresse, Poitou-Charentes (12)
Frelon européen - Vespa crabro
Ce Frelon européen était caché dans le feuillage d'un noisetier pourpre et ne semblait pas avoir envie de s'envoler. Peut-être était-ce dû au froid et au vent... 
Il est facilement reconnaissable avec son abdomen jaune et noir, ponctué de taches noires en forme de gouttelettes. Le Frelon asiatique est majoritairement beaucoup plus sombre (thorax et abdomen). (Bouresse, le 23/04/2016)
Frelon asiatique, Vespa velutina, Hyménoptères, Vespidae, le Verger, Bouresse 86 (10)
Frelon asiatique - Vespa velutina - Vespidae
Le Frelon asiatique est beaucoup plus noir que son cousin le Frelon européen. Il est reconnaissable par ses pattes jaunes et un petit triangle noir sur la partie jaune-orangée de son abdomen. Ce Frelon est capable de fabriquer un nid de 40 à 70 cm de diamètre, le plus souvent situé tout en haut d'un arbre ou dans un abri aéré comme une grange ou un hangar. Un nid peut abriter jusqu'à 2000 individus dont 150 femelles fondatrices. Le frelon se nourrit de fruits mûrs (il adore les poires pourries et lèche jusqu'à la dernière petite parcelle de fruit), de nombreux insectes et surtout d'abeilles en les attrapant à la sortie de la ruche, pouvant ainsi décimer une colonie toute entière. On a pu observer que les Frelons asiatiques étaient de plus en plus nombreux en Poitou-Charentes.
 
(Bouresse, le Verger, 04/11/2017)
Nid de frelons asiatiques en haut d`un grand chêne, Vespa velutina, Insectes, Vespidae, Route de la Taupelle, Bouresse, Sud Vienne 86 (15)Nid de frelons asiatiques en haut d`un grand chêne, Vespa velutinae, Insectes, Vespidae, Route de la Taupelle, Bouresse, Sud Vienne 86 (18)
Non loin du Verger, à quelques centaines de mètres à peine, trône un nid de Frelons asiatiques tout en haut d'un immense chêne. Il est bien trop haut pour que l'on puisse le mesurer, mais c'est une construction de très belle taille. Ses rayons, protégés par une enveloppe de feuilles de "papier mâché" à la surface ondulée devaient renfermer un très grand nombre d'insectes. Il ne faut plus chercher d'où venaient tous ces frelons attirés par les poires curé du jardin. 
La présence de ce nid risque de remettre en question notre projet de placer des ruches au Verger. Ce serait vraiment dommage pour les abeilles de les offrir en pâture à leur pire ennemi ! 

Nid de frelons asiatiques en haut d`un grand chêne, Vespa velutinae, Insectes, Vespidae, Route de la Taupelle, Bouresse, Sud Vienne 86 (19)

Il est vrai que les nids se vident avec l'hiver et seules quelques reines fondatrices survivent aux rigueurs du froid. Elles s'abritent dans une branche creuse ou un mur de pierre et attendent le printemps pour fonder une nouvelle colonie. Il faut espérer qu'au printemps prochain, elles choisissent un autre lieu pour s'installer...
(Bouresse, le 23/01/2019)

Guêpe Polistes dominula, Poliste gaulois, Insectes, Wasp with orange antennas, Insects, Hymenoptera, Bouresse Poitou-Charentes
Le Poliste gaulois - Polistes dominula -Vespidae
Cette guêpe est différente de la guêpe commune. Son corps est plus long, ses antennes sont oranges, elle laisse balancer ses longues pattes lorsqu'elle vole. La construction du nid est également différente : plus petit, un seul rayon sans enveloppe, comprenant une cinquantaine d'alvéoles construites dans un fin parchemin de forme hexagonale par une seule et même guêpe fondatrice. Les polistes chassent les chenilles pour nourrir leurs larves et permettent ainsi de limiter leur prolifération. Elles ne sont pas agressives envers l'homme, mais mieux vaut ne pas les déranger près de leur nid ! Une guêpe ne perd jamais son dard et ne meurt pas non plus quand elle pique.

  • SandrinePhotos dit :
    25/1/2019

    Ah, non ! Surtout pas !!!

  • Michel C dit :
    24/1/2019

    Bonsoir , j'ai lu cela aussi. Le principe est le suivant : les abeilles asiatiques s'agglomèrent autour du frelon en faisant vibrer leurs ailes et font monter la température jusqu'à 42°, leur résistance maxi. Le frelon lui, ne résiste pas au delà de 40° et voilà le tour est joué. Mais ces deux espèces on appris a ce connaître depuis longtemps et je ne suis pas sûr que nos petites abeilles apprennent la technique en quelques années. Ou alors, importez des abeilles asiatiques pour créer votre rucher ... ^^

  • SandrinePhotos dit :
    24/1/2019

    C'est sûr que c'est un travail fabuleux, on ne peut pas leur reprocher ça ! J'ai lu qu'en Asie, les abeilles se rassemblent pour contrer les attaques de frelons asiatiques. Elles se pressent contre eux. Ils meurent d'un coup de chaleur et d'étouffement. Il faudrait que nos petites abeilles apprennent à le faire aussi !

  • Michel C dit :
    24/1/2019

    Bonjour Sandrine ......Quelle superbe construction que ce nid !!! Dans mon placard à curiosités, j'ai un nid de frelons asiatiques au 7 ou 8 ème jour de construction ( d'après un article dans "Insectes" N°184 ) dont le nombre d'alvéoles est de 14, son diamètre est de 4,5 cm. Pour arriver au diamètre de votre nid, il faut de nombreux ouvriers en pleine forme, bien nourris par les poires du Verger !!!

  • SandrinePhotos dit :
    9/11/2017

    Triste saison pour les bourdons !

  • Michel C dit :
    9/11/2017

    Je n'ai pas vu non plus de nid dans les environs, par contre ,la "bonne entente" n'est pas de mise ici. Par deux fois j'ai observé un équipage bizarre voler dans le jardin et se poser, m'approchant, j'ai vu un frelon dépecer méthodiquement un bourdon des champs. En 3mn le festin est terminé !!! sauf les ailes qui tombent en tourbillonnant....c'est l'automne !!!

  • SandrinePhotos dit :
    8/11/2017

    Je n'en ai jamais vu autant que cette année. A trois sur la même poire, par exemple. Et souvent une dizaine sous le même arbre ! Les fruits sont très sucrés, cette année ! De très nombreux frelons européens, également. C'est vrai que les fruits qui pourrissent sous les arbres attirent de nombreux insectes : frelons, guêpes, mouches, papillons. Mais ils ont l'air de vivre en "bonne entente", si l'on peut dire. Je n'ai remarqué aucun nid de frelons sur notre terrain, mais ils ne doivent pas venir de bien loin...

  • Michel C dit :
    7/11/2017

    Bonjour Sandrine....Ici, dans le Vexin, les frelons asiatiques sont aussi très nombreux cette année. Sur deux sites d'observation (haie de lierres en fleurs)j'en vois 6 à 8 en permanence, butinant ou croquant les bourdons. J'ai consulté une carte de répartition récente (27.09.2017) et, surprise ,il est implanté depuis cette année en Angleterre (Cornouailles).
    Je ne sais pas s'il à traversé la Manche d'un coup d'aile ou s'il est arrivé par bateau ? En tout cas, de 2004 à 2017, la progression est impressionnante.

  • SandrinePhotos dit :
    23/6/2016

    Vous faites bien de me le dire, Michel. Il va falloir que je trouve une petite femelle, maintenant ! =)

  • Michel C dit :
    23/6/2016

    Le syrphe porte-plume. Cette appellation correspond uniquement au mâle (c'est votre photo). La femelle a l'abdomen plus large, terminé en pointe et sans plume..."Sergent Major" bien sûr. Jolie photo en tout cas, avec un fort grossissement qui permet une excellente identification, bravo !!!

  • SandrinePhotos dit :
    24/4/2016

    Ah ! Très bien ! Je préfère ça à un nid de frelons asiatiques !

  • Michel C dit :
    24/4/2016

    Ce frelon, présent à cette époque, est sans nul doute une reine qui a hiberné et qui, dès que le temps se réchauffera, créera
    une nouvelle colonie. Il faudra surveiller toutes les cavités de vos vieux arbres au verger ancien.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site