SandrinePhotos - Esprit Nature
Syrphe porte-plume, Sphaeriophoria scripta, Sphérophore notée, Syrphe long, Diptères, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, Poitou, Biodiversité en région Nouvelle Aquitaine(7)
Insectes (p.3)

Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (10)
Poliste nimpha - Polistes nimpha - Vespidae
La Poliste nimpha fabrique le plus souvent son nid en pleine nature, comme ici, fixé à une branche de Bruyère à balai. Cette guêpe 
dite "sociable" est reconnaissable aux taches jaunes qu'elle a sur les joues et au dessous noir de la pointe de son abdomen. Elle construit un nid constitué d'un seul plateau en mélangeant sa salive avec des fibres végétales qu'elle mastique, et le fixe par un solide pédoncule. La texture de son nid ressemble à celle du papier ou d'un carton très fin mais non moins solide. Les Polistes sont d'ailleurs appelées "Guêpes papetières" ou "Paper wasps" dans les pays anglo-saxons.
Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (8) Poliste nimpha, Polistes nimpha, Nid de guêpes polistes sur Bruyère à balai, Les landes de Sainte Marie-Saulgé, 86 (Vienne et Gartempe) SandrinePhotos (9)
Les alvéoles ne sont pas fermées. Un oeuf est pondu au fond de chaque alvéole.
Seule la reine survit à l'hiver. Elle construit son nid au mois de mai et nourrit ses premières larves de proies prémâchées (chenilles, pucerons, moustiques...). Les jeunes guêpes devenues ouvrières couvent les nouveaux oeufs, nettoient et ventilent le nid. Puis assurent l'alimentation des larves et sortent plus souvent du nid. Elles deviennent fertiles et se reproduisent à la fin de l'été. Une fois fécondées, elles quittent la colonie pour chercher un endroit où hiberner.

(Les Landes de Sainte Marie - Saulgé, 86) 
Frelon européen, Vespa crabro, Insectes du jardin, Insects of the garden, Hyménoptère, Le Verger, Bouresse, Poitou-Charentes (12)
Frelon européen - Vespa crabro
Ce Frelon européen était caché dans le feuillage d'un noisetier pourpre et ne semblait pas avoir envie de s'envoler. Peut-être était-ce dû au froid et au vent... 
Il est facilement reconnaissable avec son abdomen jaune et noir, ponctué de taches noires en forme de gouttelettes. Le Frelon asiatique est majoritairement beaucoup plus sombre (thorax et abdomen). (Bouresse, le 23/04/2016)
Frelon asiatique, Vespa velutina, Hyménoptères, Vespidae, le Verger, Bouresse 86 (10)
Frelon asiatique - Vespa velutina - Vespidae
Le Frelon asiatique est beaucoup plus noir que son cousin le Frelon européen. Il est reconnaissable par ses pattes jaunes et un petit triangle noir sur la partie jaune-orangée de son abdomen. Ce Frelon est capable de fabriquer un nid de 40 à 70 cm de diamètre, le plus souvent situé tout en haut d'un arbre ou dans un abri aéré comme une grange ou un hangar. Un nid peut abriter jusqu'à 2000 individus dont 150 femelles fondatrices. Le frelon se nourrit de fruits mûrs (il adore les poires pourries et lèche jusqu'à la dernière petite parcelle de fruit), de nombreux insectes et surtout d'abeilles en les attrapant à la sortie de la ruche, pouvant ainsi décimer une colonie toute entière. On a pu observer que les Frelons asiatiques étaient de plus en plus nombreux en Poitou-Charentes. (Bouresse, le Verger, 04/11/2017)
Guêpe Polistes dominula, Poliste gaulois, Insectes, Wasp with orange antennas, Insects, Hymenoptera, Bouresse Poitou-Charentes
Le Poliste gaulois - Polistes dominula -Vespidae
Cette guêpe est différente de la guêpe commune. Son corps est plus long, ses antennes sont oranges, elle laisse balancer ses longues pattes lorsqu'elle vole. La construction du nid est également différente : plus petit, un seul rayon sans enveloppe, comprenant une cinquantaine d'alvéoles construites dans un fin parchemin de forme hexagonale par une seule et même guêpe fondatrice. Les polistes chassent les chenilles pour nourrir leurs larves et permettent ainsi de limiter leur prolifération. Elles ne sont pas agressives envers l'homme, mais mieux vaut ne pas les déranger près de leur nid ! Une guêpe ne perd jamais son dard et ne meurt pas non plus quand elle pique.
Syrphe porte-plume, Sphaeriophoria scripta, Sphérophore notée, Syrphe long, Diptères, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, Poitou, Biodiversité en région Nouvelle Aquitaine(7)
Syrphe porte-plume - Sphaeriophoria scripta 
Cet élégant Syrphe n'a pas besoin d'encre pour écrire des mots doux à sa tendre Marguerite. Le dessin en forme de plume "Sergent Major" à l'extrémité de son abdomen se suffit à lui-même. 
(Bouresse, le Verger, 05/06/2016) 
 


 
Syrphe ceinturé - Episyrphus balteatus  
Syrphe du groseiller, Syrphus ribesii, diptères, Syrphidae, insectes du Poitou-Charentes, (1)
Syrphe du groseillier - Syrphus ribesii
Très grand butineur, le Syrphe du groseillier se rencontre tout l'été dans les jardins. Il se déplace avec une très grande rapidité mais fait souvent le régal d'araignées camouflées dans les fleurs. C'est la dure loi de la nature ! Il ressemble à une petite guêpe avec ses rayures jaunes et noires, mais comme il ne risque pas de vous piquer, approchez-vous et admirez ses grands yeux ! (17/06/2014)
L`hélophile suspendu-Helophilus pendulus-Syrphidae Insectes diptères Bouresse Poitou-Charentes-SandrinePhotos L'Hélophile suspendu
Helophilus pendulus-Syrphidae
 
Ce diptère au costume rayé de jaune et de noir vit en milieux humides. La femelle pond ses oeufs sur des feuilles, en groupe de plusieurs dizaines. Les larves se développent dans l'eau ou dans la vase et un long appendice leur permet de respirer sous l'eau. On les nomme, d'ailleurs, larves "queue de rat".

 
 
Oeil de bourdon insectes (1) gros bourdon noir extrémité abdomen roux bombus lapidarius femelle
Oeil de bourdon - Bombus lapidarius femelle
Nous croyons observer la nature, mais c'est elle qui nous observe !  Une vue à 300° pour éviter de percuter les autres insectes dans le ciel, technologie reprise par un grand constructeur automobile qui pourrait limiter les collisions entre les véhicules.
Abeille la tête dans une fleur de pulmonaire officinale Route de Queaux chemin de randonnée (73) - Copie
Bourdon roux -Bombus pascuorum
plongeant dans une fleur de pulmonaire officinale

abeille butinant un pissenlit les pattes pleine de pollen jardin route de l`Isle JourdainGF(2) (1)
L'Apis melliferales Pattes pleines de Pollen
Une abeille comme les aiment nos amis apiculteurs. Le miel va-t-il couler à flots cette année ?
Quelle vie bien remplie que celle de ce petit insecte ! D'abord nettoyeuses puis nourricières, cirières, maçonnes et ventileuses, gardiennes au bout de 15 jours, butineuses de pollen et récolteuses de nectar, elles finiront leur vie par la récolte d'eau et de propolis (résine prélevée sur les arbres) à l'âge de huit semaines.
abeille solitaire sur une renoncule ficaire PF
Petite abeille solitaire sur une renoncule ficaire
Comme son nom l'indique, cette abeille ne vit pas en société, tout comme 80% de ses congénères. Elle préfère sa liberté et se révèle indispensable à la pollénisation de nos jardins. Elle ne pique pas et cohabite très bien avec l'homme. Protégeons-la !
 



9/11/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Triste saison pour les bourdons !


9/11/2017

Commentaire de Michel C
Je n'ai pas vu non plus de nid dans les environs, par contre ,la "bonne entente" n'est pas de mise ici. Par deux fois j'ai observé un équipage bizarre voler dans le jardin et se poser, m'approchant, j'ai vu un frelon dépecer méthodiquement un bourdon des champs. En 3mn le festin est terminé !!! sauf les ailes qui tombent en tourbillonnant....c'est l'automne !!!


8/11/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Je n'en ai jamais vu autant que cette année. A trois sur la même poire, par exemple. Et souvent une dizaine sous le même arbre ! Les fruits sont très sucrés, cette année ! De très nombreux frelons européens, également. C'est vrai que les fruits qui pourrissent sous les arbres attirent de nombreux insectes : frelons, guêpes, mouches, papillons. Mais ils ont l'air de vivre en "bonne entente", si l'on peut dire. Je n'ai remarqué aucun nid de frelons sur notre terrain, mais ils ne doivent pas venir de bien loin...


7/11/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour Sandrine....Ici, dans le Vexin, les frelons asiatiques sont aussi très nombreux cette année. Sur deux sites d'observation (haie de lierres en fleurs)j'en vois 6 à 8 en permanence, butinant ou croquant les bourdons. J'ai consulté une carte de répartition récente (27.09.2017) et, surprise ,il est implanté depuis cette année en Angleterre (Cornouailles).
Je ne sais pas s'il à traversé la Manche d'un coup d'aile ou s'il est arrivé par bateau ? En tout cas, de 2004 à 2017, la progression est impressionnante.


23/6/2016

Commentaire de SandrinePhotos
Vous faites bien de me le dire, Michel. Il va falloir que je trouve une petite femelle, maintenant ! =)


23/6/2016

Commentaire de Michel C
Le syrphe porte-plume. Cette appellation correspond uniquement au mâle (c'est votre photo). La femelle a l'abdomen plus large, terminé en pointe et sans plume..."Sergent Major" bien sûr. Jolie photo en tout cas, avec un fort grossissement qui permet une excellente identification, bravo !!!


24/4/2016

Commentaire de SandrinePhotos
Ah ! Très bien ! Je préfère ça à un nid de frelons asiatiques !


24/4/2016

Commentaire de Michel C
Ce frelon, présent à cette époque, est sans nul doute une reine qui a hiberné et qui, dès que le temps se réchauffera, créera
une nouvelle colonie. Il faudra surveiller toutes les cavités de vos vieux arbres au verger ancien.





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement