SandrinePhotos - Esprit Nature
Polypode commun, Polypodium vulgare, Réglisse des bois, Fougères, Sur les pas de Radegonde - Chemin de randonnées-Bouresse-Verrières Poitou-Charentes (5)
Graminées, Joncs et Fougères

Graminées
Crételle des prés, Cynosurus cristatus, Poacaea, Graminées, prairie, Le Verger, Refuge LPO, Bouresse (25)
Crételle des prés - Cynosurus cristatus - Poacaea
La Crételle des prés est une graminée vivace d'une cinquantaine de centimètres qui pousse dans les prairies sauvages. Avant de s'épanouir, ses épillets sont serrés autour de la tige et ressemblent à s'y méprendre à une chenille. Puis ils s'écartent de part et d'autre de la tige, déployant de longues étamines à anthères violettes. (Bouresse, le Verger, 10/06/2018)   Voir plus de photos

Orge des rats, Orge queue de rat, Hordeum murinum, Graminées, Plante qui s`accroche, dangeureuse pour les animaux si ingérée, épi longues soies, Le Verger, Bouresse 86 (6)
Orge queue de rat - Hordeum murinum 
L'Orge queue de rat est une graminée à tige couchée à la base puis redressée et aux glumes pourvues de longues soies rugueuses. Elle est très dangereuse pour les animaux (et pour les hommes) et son ingestion peut être fatale. En effet, une fois avalée, il est quasi impossible de la recracher car ses longs poils rèches s'accrochent dans la gorge et ne glissent pas en arrière. 
Il est pourtant bien amusant de lancer des épis sur les vêtements des autres car ils s'y accrochent sans soucis et nul ne le remarque. (Bouresse, le Verger, 16/06/2016)
Blé, Epis champêtres, Graminées, Jardin, Le Verger, Bouresse, Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (6)
Blé - Triticum 
Le blé, ou froment, est une céréale aux tiges robustes et aux larges feuilles planes. Les épis sont constitués d'épillets solitaires et alternés, sans soie et contenant les grains de blé.
(Bouresse, Le Verger, 25/06/2016)
Graminées, Jardin, Le Verger, Bouresse (9)
Flouve odorante - Anthoxanthum odoratum
La Flouve odorante est une graminée de taille modeste qui pousse dès le début du printemps. Ses épillets, petits épis de fleurs, sont serrés et de couleur vert, brun et violacé. Chaque fleur est renfermée dans une glumelle, une enveloppe verte de laquelle dépassent les stygmates, de petits filaments blancs, ainsi que les anthères violettes des fleurs. (Bouresse, le 07/04/2016)
  Voir plus de photos
*****
Joncs
Luzule champêtre, Luzule des champs, Luzula campestris, Joncées, pointe de la feuille rouge, Jardin, Le Verger, Bouresse Aquitaine Limousin Poitou-Charentes SandrinePhotos Esprit Nature (19)Luzule champêtre, Luzule des champs, Luzula campestris, Joncées, pointe de la feuille rouge, Jardin, Le Verger, Bouresse Aquitaine Limousin Poitou-Charentes(18)
Luzule champêtre - Luzula campestris
Petite plante herbacée de la famille des joncs, la Luzule champêtre pousse dès la fin du mois de mars sur les pelouses calcicoles, dans les bois, les prés ou les coteaux. Ses feuilles sont très fines (2 à 4 mm de large) et légèrement teintées de rouille à leur extrémité. Elles ont comme de longs cils blancs qu'il ne faut pas prendre pour des toiles d'araignée. Les fleurs, qui poussent en grappes ou glomérules, sont marron, avec de longs anthères qui les dépassent de beaucoup.
Ces petits joncs mesurent 30 cm maximum et se multiplient grâce à des stolons, des tiges qui rampent au sol et se racinent un peu plus loin, comme les fraisiers. 
(Bouresse, Le Verger, 27/03/2016)  Voir plus de photos
*****
Cyrpes et Carex
Linaigrette de Scheuchzer, Eriophorum scheuchzeri, Graminées, Fleurs sauvages, Boules de coton, Pic de Tarbézou, Ascou, Ariège 2016 (3)Linaigrette de Scheuchzer, Eriophorum scheuchzeri, Graminées, Fleurs sauvages, Boules de coton, Pic de Tarbézou, Ascou, Ariège 2016 (2)
Linaigrette de Scheuchzer - Eriophorum scheuchzeri - Cyperaceae
Les promenades en montagne nous font rencontrer des plantes étonnantes comme ces plantes dont les fruits sont dotés de longues soies blanches et forment comme une boule de coton au bout de leur tige souple. Elles poussent en larges groupes dans les tourbières ou les suintements des sources de haute-montagne. (Pic de Tarbézou, Ariège 2016)
*****
Fougères
Le Polypode commun - Polypodium vulgare

Polypode commun, Polypodium vulgare, Réglisse des bois, Fougères, Sur les pas de Radegonde - Chemin de randonnées-Bouresse-Verrières Poitou-Charentes (2)Polypode commun, Polypodium vulgare, Réglisse des bois, Fougères, Sur les pas de Radegonde - Chemin de randonnées-Bouresse-Verrières Poitou-Charentes (3)
Le Polypode commun est une fougère vivace très répandue en France. Il pousse de façon isolée, le plus souvent en sous-bois, dans les murs de pierre recouverts de mousse. Ses frondes sont plates et constituées de lobes mesurant moins de 7 cm.
Polypode commun, Polypodium vulgare, Réglisse des bois, Fougères, Sur les pas de Radegonde - Chemin de randonnées-Bouresse-Verrières Poitou-Charentes (4)Polypode commun, Polypodium vulgare, Réglisse des bois, Fougères, Sur les pas de Radegonde - Chemin de randonnées-Bouresse-Verrières Poitou-Charentes (5)
Ses frondes sont parsemées sur le dessous de petits groupes de sores bruns qui renferment les spores de la plante.
Ses rhizomes, qui se développent à l'horizontal, peuvent être utilisés pour leur goût à la fois sucré et amer, ou pour parfumer certains tabacs. Ils ont également un usage médicinal comme vermifuge ou laxatif. (Bouresse, le 06/02/2016)

*****
Ophioglosse commune - Ophioglossum vulgatum
Ophioglossum vulgatum, Langue de serpent, Fougères, Bouresse, la Verger, Biodiversité en Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (4)Ophioglossum vulgatum, Langue de serpent, Fougères, Bouresse, la Verger, Biodiversité en Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes (11)
L'Ophioglosse commune ou Langue de serpent est une plante de taille moyenne (rarement plus de 30 cm) qui n'a qu'une seule feuille assez large, en forme de pointe de flèche. Elle n'apparaît qu'au printemps et se noie souvent dans la végétation. Un épi très fin sort du creux de la feuille et remonte en ondulant comme un serpent. Elle affectionne les terrains humides.
(Bouresse, Le Verger, 24/04/2016)

*****
Scolopendre, Scolopendrium officinale
Asplenium scolopendrium - Aspleniaceae
 

La Scolopendre, Langue de cerf ou Langue de boeuf, est une fougère de taille petite à moyenne qui pousse en touffe dans les sols pierreux et les murs humides. Par comparaison aux feuilles des autres variétés de fougères qui sont très découpées, ses longues feuilles ondulées et brillantes sont d'une seule partie et persistantes. Elles se creusent en forme de coeur à leur base.
Scolopendre, Langue de cerf, Phyllitis scolopendrium, Fougères, Aspleniaceae, Bouresse, Poitou, 86 (25)
Scolopendre, Langue de cerf, Phyllitis scolopendrium, Fougères, Aspleniaceae, Bouresse, Poitou 86 (7)Scolopendre, Langue de cerf, Phyllitis scolopendrium, Fougères, Aspleniaceae, Bouresse, Poitou 86 (20)

Les nouvelles frondes apparaissent dès le mois de février au coeur de la plante. Des rangées obliques de sores contenant les spores de la plante parcourent l'envers des feuilles. 
La Scolopendre est utilisée en infusion pour ses vertus décongestionnantes. 
(Bouresse, 19/02/2017)
Scolopendre, langue de cerf, Aspleniaceae, Fougères, Queaux - Sous Roches, Poitou 86
*****

  • SandrinePhotos dit :
    3/3/2018

    Un herbier, j'adore ! A faire avec les enfants ou petits-enfants et à feuilleter de temps en temps pour se remettre du baume au coeur. Tenir la nature entre nos mains et immortaliser le temps. Rien de plus beau !

  • Christiane dit :
    2/3/2018

    Toujours un vrai plaisir de visiter ton site passionnant ! J'ai dans mes divers projets celui de faire un petit herbier. La scolopendre se prête très bien au séchage et est du plus bel effet....

  • SandrinePhotos dit :
    28/4/2016

    Première fois que nous en voyons dans notre jardin. Ca a du bon de laisser certaines zones en friche ! D'habitude, cette partie est tondue. Mais pas cette année ! Il y en a cinq pieds. Ils poussent dans un endroit bien frais, dans la mousse, à l'ombre d'un cognassier et d'un immense noisetier.

  • Michel C dit :
    27/4/2016

    Belle prise que cette Ophioglosse commune, je n'en ai jamais observé , et si j'en avais vu, il ne me serait pas venu à l'idée de la classer dans la famille des fougères !! En cherchant à mieux la connaître, j'ai lu quelle était rare et protégée dans diverses régions. Merci Sandrine, j'ai agrandi mon "herbier" !!!

  • SandrinePhotos dit :
    25/4/2016

    Pour moi aussi, ce sont des découvertes et je ne m'en lasse pas ! Alors, il y en aura plein d'autres ! ;)

  • Christiane dit :
    24/4/2016

    Il y a chaque fois quelque chose à découvrir !!!! On ne s'en lasse pas, continuez !!!

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site