SandrinePhotos - Esprit Nature
Araignée des fissures, peire des fissures, peire nocturne, Walnut orb-weaver spider, Nuctenea umbratica, Araneidae, Nature en France, Bouresse, Poitou-Charentes (4)
Araignées et autres Arachnides (p.1)
        
...Ainsi, d'un Discours insolent,
Se plaignait l'Araignée autrefois Tapissière,
Et qui, lors étant Filandière,
Prétendait enlacer tout Insecte volant...

Jean de La Fontaine-L'Araignée et l'Hirondelle

Le terme "arachnide" vient du prénom d'une jeune grecque qui excellait dans l'art du tissage. Défiant Athéna de la surpasser dans son ouvrage, Arachné réalisa une étoffe brodée d'une telle beauté que la déesse ne put l'égaler. Folle de rage, elle déchira l'ouvrage et roua de coups la pauvre jeune fille qui, humiliée, finit par se pendre à l'aide d'une corde. Athena, regrettant ce dénouement, offrit une seconde vie à Arachné. Elle la métamorphosa en araignée pour qu'elle puisse continuer à filer sa toile.
Uloborus walckenaerius, Araignée blanche et marron avec touffes de poils, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, Poitou, Sud-Vienne, Biodiversité en Région Nouvelle Aquitaine (80)Uloborus walckenaerius, Araignée blanche et marron avec touffes de poils, Les étangs, Route de l`Isle Jourdain, Biodiversité en région Nouvelle-Aquitaine (33)
Ulobore de Walckenaer - Uloborus walckenaerius - Uloboridae
Cette araignée est recouverte de poils blancs et de petites touffes se dressent sur son dos. Les araignées de la famille des Uloborus n'ont pas de glandes venimeuses. L'Ulobore de Walckenaer tisse une toile proche du sol et attend ses proies, ses longues pattes étendues dans le prolongement de son corps, dissimulée derrière un ruban de soie transversal. Une fois capturées, elle les emmaillote d'une façon très soignée en moins de trois minutes.
(Bouresse, le Verger, 03/07/2016) 

Nigma puella femelle juvénile, Araignée jaune, rouge et verte dans la brouette, Jardin, Le Verger, Bouresse, Aquitaine Poitou-Charentes (2)
Nigma puella femelle - Dictynidae 
Voici un des nombreux avantages à faire du jardinage : on a le nez au ras du sol, ce qui permet de voir de près toutes les petites bêtes qui grouillent dans la mousse, la terre ou parmi les brindilles. Cette toute petite araignée que j'ai trouvée dans ma brouette ne mesure pas plus de 3 millimètres. Elle est de couleur jaune pâle avec un magnifique dessin rouge sur l'abdomen et des bandes vertes sur le céphalothorax. Les mâles sont beaucoup plus colorés dans les teintes de brun, rouge et orangé. Les araignées de la famille des Dictynidae tissent des toiles cribellées, qui ne collent pas, sur les feuilles des arbres. (Bouresse, Le Verger, 27/03/2016)
Aculepeira ceropegia Araignées du Poitou-Charentes Bouresse (4)Aculepeira ceropegia femelle, Epeire des bois, Epeire, feuille de chêne, Araneidae, Arachnides, araignée des champs noire et blanche, Black and white spider, Bouresse, Poitou-Charentes, France (8)
Épeire feuille de chêne - Aculepeira ceropegia Araneidae
Magnifique motif abdominal en forme de feuille de chêne pour cette araignée qui attend sa proie sur des fils de soie non loin de sa toile orbiculaire tissée dans les buissons ou les plantes basses. Une femelle (à droite) peut mesurer jusqu'à 15 mm alors qu'un mâle (à gauche) ne fait jamais plus de 8 mm. Cette différence de taille est très souvent remarquée chez les araignées. (29/05/2014)  
Voir plus de photos
 
Agalenatea redii, L`Epeire de velours, Velvet spider, Araneidae, Araignée, Spiders, sur chicorée sauvage, Bouresse, Poitou-Charentes
Épeire de velours-Agalenatea redii-Araneidae
L'Épeire de velours, quel doux nom pour une araignée ! De couleur brun roussâtre, elle arbore à l'avant de son abdomen un V blanc très caractéristique. La femelle, comme ici, mesure jusqu'à 7mm, alors que le mâle ne dépasse pas 4,5 mm. Sa toile a été tissée entre les branches d'un pied de chicorée sauvage et, vu son état, semble avoir été très efficace... 
Araneus diadematus- Epeyre diadème-Araneidae-Diadem spider on its web-European garden spider-Bouresse Poitou-Charentes
petites araignées d`araneus diadematus -Epeire diadème Araneidae Bouresse Poitou-Charentes (1)

Épeire diadème et Juvéniles-Araneus Diadematus-Araneidae
 Que d'adorables petites araignées jaunes avec un triangle noir sur le dos.  Mais combien peut-il y en avoir ? Approchez-vous d'elles et elles s'éparpilleront à toute vitesse dans tous les sens. Quand le danger sera éloigné, elles se regrouperont à nouveau. L'épeire diadème, appelée également "Porte-croix", est une des araignées les plus communes que l'on rencontre dans les friches et les jardins. Elle tisse une grande toile orbiculaire parmi les hautes herbes et attend patiemment qu'un insecte s'y colle.

Epeire diadème, Arachnides, Bouresse, Poitou-Charentes, Jardin 21 septembre 2013 (37)
Le jardin est, sans nul doute, le royaume des araignées. C'est la fin de l'été, elles ont tissé leurs toiles un peu partout devant les buissons qui les camouflent, d'une branche à une autre, et les pauvres petits insectes inconscients du danger, y font un dernier voyage. C'est ce qui est arrivé à ce criquet qui ravira l'estomac de notre belle prédatrice ! 
Araignée Argiope bruennicchi-Wasp spider, black and yellow spider of the gardens, araneidae, Bouresse, Poitou-Charentescocon argiope, araignée jaune et noire, frelon, spider nest, arachnides, Bouresse, Poitou-Charentes(2)
  Argiope frelon - Argiope bruennichi femelle - Araneidae
Araignée des jardins par excellence, l'Argiope frelon ou Argiope fasciée, aime tisser sa toile, tendue près du sol, dans les grandes herbes, avec un stabilimentum en zig-zag pour éblouir sa proie. Alors que la femelle peut mesurer jusqu'à 15 mm, le mâle est beaucoup plus petit (4,5mm) et de couleur brun clair. Il lui arrive d'ailleurs de se faire dévorer par la femelle avant ou après l'accouplement. La femelle argiope renferme ses oeufs dans un cocon de forme arrondie, ressemblant à s'y méprendre à un fruit de fleur fanée. 

Araignée sur sa toile en zig zag Bouresse Poitou-Charentes
Argiope bruennichi mâle
 sur sa toile en zigzag
Certaines araignées, comme les Argiopes bruennichi, ajoutent au centre de leur toile des fils de soie plus denses. Ils reflètent les rayons du soleil et leur permettent de se camoufler en attendant qu'un insecte se présente, attiré par la lumière qui émane de la toile. Aménagée dans les grandes herbes, cette toile est un vrai piège à insectes.  

Araneus quadratus femelle, Araneidae, araignée des jardins, Four-spot orb-weaver spider, Female garden spider-Bouresse, Poitou-Charentes(5)Araneus quadratus mâle, Araignées du Jardin, Spiders of the garden, Bouresse 86, Le Verger, Biodiversité en Région Nouvelle-Aquitaine (40)
Araneus quadratus femelle - Araneidae 
Quelle belle araignée, avec son gros abdomen jaune clair décoré de 4 points blancs (à gauche)! Elle est sûrement pleine d'oeufs ! Elle se cache sous une feuille à partir de laquelle elle a tissé quelques fils de soie et attend patiemment sa proie. L'Araneus quadratus peut également être verte, orange ou brun-roux. Elle construit sa toile assez près du sol pour capturer les petits insectes sauteurs qu'elle aime tout particulièrement. Une femelle peut faire 18mm de large alors que le mâle (à droite) est beaucoup plus petit. Leurs pattes sont très épineuses. (Bouresse, Le Verger, 19/08/2016)
Araignée des fissures, peire des fissures, peire nocturne, Walnut orb-weaver spider, Nuctenea umbratica, Araneidae, Nature en France, Bouresse, Poitou-Charentes (4)
Araignée des fissures, Épeire des fissures, Épeire nocturne - Nuctenea umbratica - Araneidae 
Cette araignée aux couleurs très sombres se cache volontiers sous l'écorce des arbres morts. Celle-ci se promenait sur la façade d'une cabane en bois. C'est à la nuit tombée qu'elle construit sa toile pour attraper de petits insectes volants. Elle a, sur son dos, un motif aux contours clairs en forme de feuille.

  • Loa dit :
    15/2/2017

    Merci beaucoup. J'avais énormément de faucheurs chez moi l'été dernier, alors je me demandais qu'est ce qu'il faisait ici. Merci.

  • SandrinePhotos dit :
    14/2/2017

    Je ne saurais te répondre précisément à toutes tes questions, mais voici quelques éléments :
    Les Faucheurs, Faucheux ou Opilions vivent en extérieur, rarement dans les maisons, car ils se nourrissent principalement de petits insectes (pucerons, larves) et de débris végétaux.
    Ils ne piquent pas car ils n'ont pas de glande à venin.
    Ils vivent de 12 à 18 mois.
    Ils sont capables de détacher une de leur patte en cas d'attaque.
    La femelle pond ses oeufs sous l'écorce des arbres ou sous une pierre.
    Elle est plus grande que le mâle. Ils n'ont pas les mêmes dessins sur leur abdomen.

  • Loa dit :
    14/2/2017

    Bonjour, j'avais déjà communiqué avec vous précèdemment à propos des phasmes. Maintenant je vous parle des araignées. Plus particulièrement des faucheurs. Comme vous le savez, on en trouve énormément en été. Mais j'aimerais le connaître un peu plus.
    Combien de temps vivent t'ils ?
    On dit qu'ils ne mordent et ne piquent pas, est-ce vrai ?
    Ont ils une préférence pour certains endroits de la maison ?
    Jusqu'à combien d'oeufs peuvent t'ils pondrent ?
    Comment reconnaître le mâle et la femelle ?
    Voilà, c'était toute mes questions. Comme je n'ai pas encore de faucheurs chez moi, les réponses ne sont pas urgente. Mais merci de répondre tout de même.

  • SandrinePhotos dit :
    10/10/2016

    Ces Epeires ont l'habitude de faire leur nid dans les encadrements de fenêtres mais elles n'envahiront jamais votre cuisine ! Elles chassent leurs proies à l'extérieur, la nuit. Les chassez délicatement, les renvoyer dans le jardin en espérant qu'elles iront s'installer ailleurs, voilà les conseils que je peux vous donner. Bien cordialement, Sandrine

  • josiane dit :
    9/10/2016

    Bonjour,
    J'ai une épeire des fenêtres qui vient de faire un nid dans ma cuisine. Je n'aime pas tuer les araignées, mais je voudrais savoir si cette araignée est dangereuse et que se passera-t-il quand les oeufs vont éclore et que ma cuisine sera envahie par les araignées.Merci de ma répondre.

  • SandrinePhotos dit :
    24/8/2016

    @ Michel C. Les rectifications sont faites. Pour les araignées, je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt... Merci pour votre vigilance ! Toutes mes amitiés, Sandrine

  • SandrinePhotos dit :
    29/12/2015

    Merci beaucoup ! Auriez-vous une photo de cette petite bête à me transmettre ? Contactez-moi par le formulaire de contact qui se trouve dans le menu. A bientôt, Sandrine

  • Eve dit :
    29/12/2015

    bonjour, j'ai accueilli une petite araignée de toute petite taille. Elle est brune, noire et blanche,
    pouvez-vous m'éclairer?
    merci à vous et votre site est super et professionnel!

  • SandrinePhotos dit :
    27/9/2015

    Merci beaucoup, Richard, pour toutes ces précisions et à très bientôt pour d'autres portraits d'arachnides !

  • richardunord dit :
    26/9/2015

    Félicitations Sandrine pour cette remarquable page didactique et ces belles photos !
    Dommage que les adresses des intervenants ne soient pas actives... c'est via un lien que je suis venu chez toi !
    J'aurais aussi aimé mettre un commentaire sous chaque photos...(plus facile)
    Voici quelques détails :
    Saltique chevronnée... appelée aussi Saltique arlequin
    Pour ta Runcinia, j'ai longtemps hésité avec un mâle Misumena car je ne vois pas la ligne blanche sur le céphalothorax... mais ?
    Le nom vernaculaire de Synema globosum est araignée napoléon (à cause du célèbre bicorne)
    Pour ta Scotophaeus, as-tu d'autres clichés ?... J'y vois plus une Drassodes...
    "L'araignée au fond de sa toile" est soit une Agalena labyrinthica soit une Allagalena gracilens...
    L'Anyphaena est appelée en language populaire araignée-citroën à cause des ses chevrons (enfin, chez nous !!)
    Pour les Araniella, vaut mieux les laisser en sp. Pour la macule rouge, la tache apicale, je me suis déjà penché dessus :
    http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2015/09/26/la-tache-apicale-rouge-des-araniella-8505177.html

    Encore bravo pour ta passion pour ces petites bestioles... Vivement les suivantes !

  • SandrinePhotos dit :
    26/7/2015

    Merci, Willy. J'ai fait la rectification. Et merci pour votre commentaire. C'est la première fois, sur ce site, qu'un internaute me parle d'un élevage d'araignée avec autant de passion. De quoi changer un peu l'attitude méfiante des gens envers ces petites bêtes ! A bientôt, j'espère !

  • Willy dit :
    26/7/2015

    Bonjour,

    merci pour ce site sympa. Je voulais rectifier le fait que la Zoropsis spinimana n'a pas 6 yeux mais 8. En fait elle en a 6 de face, et un de chaque côté au niveau des "tempes" pour voir les déplacements latéraux. C'est une araignée intéressante et très facile à élever, elle ne fait pas de toile, est très propre et se déplace plutôt lentement ce qui laisse le temps de bien l'observer. On voit facilement sa bouche quand elle fait sa toilette. Ses couleurs claires rassurent les arachnophobes qui la trouvent moins dégoûtante. Elle est assez "intéractive" dans le sens où elle vient voir ce qui se passe quand elle détecte de l'activité. Question nourriture, lui donner d'autres petites araignées est idéal. J'en ai eu une pendant un an, de l'éclosion de l'oeuf jusqu'à sa dernière mue après quoi je lui ai rendu sa liberté pour qu'elle parte se trouver une compagne. A ne pas manipuler toutefois, les chélicères sont vraiment énormes.

  • SandrinePhotos dit :
    1/7/2015

    Eh, bien, tout ça ne va pas rassurer notre amie Manouchka ! Mais merci pour ce témoignage, Rob. C'est important d'en connaître les risques.

  • Rob dit :
    1/7/2015

    Bonjour. Tout d'abord merci pour ce site très sympa et agrémenté de belles photos.
    Pour ma part, je voulais vous conter une petite annecdote liée aux araignées. Avec des amis, nous passions le weekend dans une vieille ferme isolée. Cette ferme est situé dans le sud Deux Sèvres dans un coin marécageux entourée de sous bois et de pature. Étant donner que cette batisse a entièrement été restauré à son origine (pas d'isolation, ni eau courante, ni électricité) elle n'est que très peu habité et abrite donc toutes sortes d'insectes et bien sûr d'araignées.
    Bref après avoir passer une bonne soirée un de mes amis s'endormit et se reveilla le matin avec une grosse morsure d'araignée sur la jambe. Au début ça lui fait un gros bouton puis une très grosse rougeur. Et très vite le poison a fait effet, lui nécrosant la chair. Ça lui à fait un trou de la taille d'une pièce de 2 euros et profond de plus d'1 cm. Ca a mis des semaines à guérir et il en porte toujours la cicatrice 7 ans plus tard. Nous n'avons jamais su quelle était l'espèce d'araignée responsable de cette morsure. Depuis nous avons régulièrement repassé des weekend dans cette ferme sans que quiconque ne soit victime d'une telle morsure...
    Tout ça pour dire que, même chez nous en Poitou-Charentes, certaines araignées peuvent être dangereuses... faut-il encore tomber dessus!

  • SandrinePhotos dit :
    20/6/2015

    Bonjour, je ne suis malheureusement pas spécialiste des morsures d'araignées. Le mieux, si la plaie ne guérit pas rapidement ou s'infecte, est de la montrer à un pharmacien ou un médecin. Les réactions cutanées varient tellement d'une personne à une autre. Cette araignée est bien présente en France. J'ai photographié celle-ci chez moi, dans la Vienne, dans une pièce où je stocke des cartons de tissus. Mais c'est tout. Personne n'a jamais été mordu à la maison. En règle générale, ces morsures sont bénignes et vous ne devez pas en avoir peur. Je craindrais plus celles des moustiques porteuses de maladies. Voilà, j'espère vous avoir un peu rassurée concernant les araignées. Bien cordialement, Sandrine

  • Manouchka dit :
    20/6/2015

    Bonjour et merci pour ce site avec de belles photos et commentaires utiles.
    Voilà, je voulais savoir si qq un pouvais me confirmer qque chose. Il y a qques jours , ma fille de 6 ans s'est réveillée avec 5 ou 6 rougeurs qui lui faisait limite mal mais elle ne s'est pas forcément gratté. Des boutons assez gros au contours diffus.elle à encore des traces un peu beiges.... Le surlendemain en ouvrant la fenêtre de son coin nuit,je vois à l'intérieur une araignée tte claire entre le jaune et le vert, j'avoue que j'ai fait vite pour la sortir de là et n'ai pas pris la peine de la reloocker ss ttes ses coutures (ça me donne la chère de poule et me demande un grand sang froid pour pas virer à l'hystérie. ...) il y a deux ans deja une grosse de ce type que j'avais eu le tps de photographier était sur mon balcon. et en fouillant sur le net, je vois chirachanthium mildei. Mais je vois que c'est une araignée du Canada et qu'elle mord. Comme par hasard on dormais fenêtre ouverte et sur mon pieds la veille, je me suis réveillée avec la cheville enflée qui me démangeaisons. Au milieu ça a finit par être une plaie qui a mi du tps à guérir. Sans preuve j'ai donc émis l'hypothèse que cela pouvait être l'araignée mais sans conviction au vu de l'origine de celle ci. Et comme je rencontré à nouveau la situation cette année.... je souhaiterais pouvoir en finir avec les doutes. Car on nous dis que l'araignée n'a pas de raison de mordre; ce que je veux bien croire.mais comme par hasard , les deux ont mordu ss la couette...alors qd je lis ce votre commentaire sur la chirachanthium, je fais des bons!!! C'est une blague,une légende ou une realite Parce que je trouve que j'en rencontre un peu trop à mon goût. Surtout que je vis en Aveyron et pas au Canada! Pour être précisé, je suis ds une petite vallée près de la ville et il y a une petite rivière en contre bas. En fait peut on les trouver partout? Si qq un peut m'en faire un portrait précis d'après des observations personnelle. Je suis preneur. Soignons le mal par le mal!je vais apprendre à les connaître. Merci davance.

  • SandrinePhotos dit :
    19/6/2015

    Bien sûr ! Utilisez le formulaire de contact en bas du menu pour m'envoyer votre photo ! J'essaierai de vous aider à l'identifier. Bien cordialement, Sandrine

  • LeNekoFou dit :
    19/6/2015

    Bonjours, aujourd'hui un de mes amis a trouver une grosse araignée dans sont jardin elle est rouge et orange.
    Je peux vous envoyais une photo, je n'arrive pas a trouver qu'elle espèce il sagirais.
    Merci.

  • SandrinePhotos dit :
    14/6/2015

    C'est le grand problème avec les araignées ! Leur "mauvaise" réputation leur fait du tort et trop peu de monde s'y intéresse. Et pourtant, en les observant d'un peu plus près, on découvre leur beauté et leurs particularités. La photographie est bien utile dans ces cas-là !

  • Jean-Christophe marchand dit :
    14/6/2015

    Je faisais une recherche sur une petite araignée (5mm) et je suis tombé sur votre site.La qualité des photos et la présentation est remarquable. Moi qui suis arachnophobe (au sens psy du terme), j'ai pu me concentrer sur l'esthétisme et oublier ma peur.Je vous en remercie.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site