SandrinePhotos - Esprit Nature
Ecaille fermière, Epicallia villica, Arctiidae, papillons de nuit,le Verger, Bouresse 86, Biodiversité du Sud-Vienne (7)
Chenilles et Papillons de nuit (p.7)
Ecaille pourpre, chenille, Diacrisia purpurata, Aarctiidea, Papillons de nuit, Le Verger, Bouresse, Poitou (9)
Chenille de l'Écaille pourpre - Rhyparia purpurata - Diacrisia purpurata - Aarctiidea
La chenille de l'Écaille pourpre mesure environ 4 cm. Sa tête est d'un noir brillant. Son corps est noir et blanc, mais les touffes de soies rousses qu'elle porte sur le dos lui donnent des reflets vert-kaki. Elle porte des soies grises sur les flancs. Son papillon est visible en juin-juillet. Ses ailes supérieures sont jaunes, tachetées de points gris clairs. Quant à ses ailes inférieures, elles sont rouges et noires. Il a sur son corps jaune une ligne dorsale de 6 points noirs. 
Ecaille pourpre, chenille, Diacrisia purpurata, Aarctiidea, Papillons de nuit, Le Verger, Bouresse, Poitou (10)
La chenille de l'Ecaille pourpre hiverne et termine sa croissance au mois de mai.
Elle se nourrit de différentes plantes basses et apprécie tout particulièrement le pissenlit. 
Quand elle se sent en danger, elle s'enroule sur elle-même pour former une petite boule hirsute peu engageante. (Bouresse, le Verger, le 05/05/2018)     Voir plus de photos
Ecaille fermière, Epicallia villica, Arctiidae, papillons de nuit, Le Verger, Bouresse 86, Biodiversité du Sud-Vienne (8)
Ecaille fermière - Epicallia villica - Arctiidae 
L'Ecaille fermière est un papillon très commun en France et en Europe. C'est pourtant la première fois que je croise sa route ! Ses ailes supérieures sont noires avec de larges taches blanches de forme très variable et ses ailes postérieures sont orange clair, avec quelques taches noires. Son abdomen est rouge-orangé, ponctué de quelques petits points noirs sur le dessus. Sa chenille vit sur de nombreuses plantes basses. Elle se tisse un cocon de soie dans des feuilles mortes et hiverne jusqu'au mois de mai suivant. Les premiers papillons émergent en mai. Celui-ci venait tout juste de naître, posé dans la végétation, il est resté imperturbable face à l'objectif.

(Le Verger, Bouresse, le 05/06/2017)
Ecaille fermière, Epicallia villica, Arctiidae, papillons de nuit,le Verger, Bouresse 86, Biodiversité du Sud-Vienne (7)
*****
Arctia caja, Ecaille-martre, chenille, Caterpillar, La Forge de Goberté, Gouëx, Poitou-Charentes, SandrinePhotos, 31 mai 2013 (30)
 L'Écaille-martre - Arctia caja - Arctiidae
Quelle élégance, cette chenille, avec ses longues soies grises et rousses et ses petites verrues blanches qui ressemblent à des perles! Son papillon est parfois appelé Écaille hérissonne, on comprend mieux pourquoi. Après avoir hiverné, la chenille de l'Écaille-martre finit sa croissance vers la fin du mois de juin et se nourrit de différentes plantes basses. Puis elle se renferme dans un cocon au niveau du sol pour se nymphoser. Le papillon naîtra en juillet ou en août. Ses ailes postérieures sont rouges ou orangées avec de grosses taches noires. Ses ailes antérieures sont marron et blanches.
Ecaille martre femelle, Arctia caja, Papillon de nuit, Moths and butterflies, Bouresse, Poitou-Charentes (7)
*****
Ecaille civique, Ecaille des steppes, Hyphoraia testudinaria, Arctiinae, Papillons de nit, Moths and butterflies of Poitou-Charentes, Vallée de l`Aubineau-Cubord, nature in France, 23 mai 2014
L'Écaille des steppes - Hyphoraia testudinaria - Arctiinae 
L'Écaille des steppes a une aire de répartition assez localisée puisqu'on ne la trouve, en France, qu'au sud de la région Centre, jusqu'aux Pyrénées et l'Italie. Tout comme les autres papillons de cette famille, il porte une belle fourrure sur le haut du corps. Ses ailes antérieures sont couleur caramel avec de larges taches jaune paille. Ses ailes postérieures sont roses et orangées avec des taches noires. Sa chenille, noire et rousse à longues soies, vit sur différentes plantes basses. (23/05/2014)
*****
écaille chinée, Euplagia quadripunctaria, Papillon de nuit, Moth, Frenche butterfly, Bouresse Poitou-Charentesécaille chinée, Euplagia quadripunctaria, Papillon de nuit aux ailes rouges , Moth with red wings, Frenche butterfly, Bouresse Poitou-Charentes France
L'Écaille chinée-Euplagia quadripunctaria-Arctiidae
Même si c'est un papillon de nuit, on peut apercevoir l'écaille chinée dans la journée, butinant ses fleurs préférées. En vol, il est magnifique avec ses ailes antérieures noires rayées de jaune et ses ailes postérieures rouge écarlate, tachetées de noir. Sa chenille, qui hiberne peu de temps après sa naissance, se nourrit de feuilles d'ortie, de lamier blanc, de myosotis ou de ronce.
Spilosoma lubricipeda l`écaille tigrée Papillons de nuit Bouresse Poitou-Charentes
L'Écaille tigrée-Spilosoma lubricipeda-Arctiidae
Un papillon de nuit à la robe si blanche ! Sa chenille se déplace très rapidement et se renferme dans un cocon de couleur grise tissé à même le sol.
La Goutte de sang, Tyria jacobaeae, Ecaille du sénéçon, Arctiidae, Papillon de nuit, Mothes ans butterflies, Bouresse, Jardin, 28 juin 2013 (18)
La Goutte de sang - Tyria jacobaeae - Arctiidae 
Egalement appelé "
Écaille du séneçon", du nom des fleurs sauvages dont sa chenille se nourrit, ce petit papillon est très élégant dans sa tenue rouge et grise. Il apparaît au debut de l'été après hibernation de sa chenille. Celle-ci est de couleur jaune orangé, rayée de noir et pourvue de petites soies noires. Elle se transforme en chrysalide à même le sol.
(Voir plus de photos)

La Goutte de sang, chenille de Tyria jacobaeae - Arctiidae, Papillon de nuit, Bouresse, Poitou-Charentes, 13 juillet 2013
 

  • Michel C dit :
    13/6/2018

    Bonsoir, Votre hôtel à insecte se remplit, voyez qu'il n'est pas superflu ^^ Il y a pourtant un pilleur qui le vide !!! Vous allez devoir installer un caméra de surveillance pour démasquer le coupable. Pour ce genre d'action, j'aurais tendance à soupçonner une pie, ces oiseaux consomment tout ce qui ce mange, même trop souvent les oisillons servis dans les nids de merles ou autres. A bientôt une image du bâtisseur inconnu ? En tous cas le Verger s'anime sérieusement, bravo à vous, les efforts sont récompensés .

  • SandrinePhotos dit :
    12/6/2018

    Bien sûr, il s'agit bien de la dernière mue de la chenille ! En ce qui concerne les phasmes à tiare, je me souviens aussi de quelques pincements de doigts et j'évitais d'y toucher. Pas toujours faciles, les élevages ! Sinon, il y a eu pas mal de nichées au Verger, mésanges bleues, pics épeiches, pigeons, merles et d'autres que l'on ne soupçonne pas. J'avais prévu de mettre quelques photos prochainement, justement. En ce moment, je guette un nichoir qui se remplit de mousse. Mais impossible d'identifier le bâtisseur pour l'instant...Les petits trous de l'hôtel à insectes se remplissent également, mais la dernière rangée de cases (pommes de pin, mousse et bois pourri) se fait constamment déranger par je ne sais quelle bestiole. Il s'en passe des choses quand nous avons le dos tourné !

  • Michel C dit :
    11/6/2018

    Bonjour, .....Saine curiosité que d'ouvrir ce cocon d'écaille pourpre, c'est surprenant !!! Il me semble que cette jolie touffe de poils en pinceau, placée à l'extrémité de la chrysalide, est l'exuvie de la chenille. Jolie et instructive photo, bravo !!!

  • SandrinePhotos dit :
    26/1/2018

    De rien Barbad ! Si jamais vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur le site, n'hésitez pas à m'envoyer une photographie pour que je vous aide à l'identification ! sandrine86410@orange.fr

  • barbad dit :
    25/1/2018

    Merci pour toutes ces belles photos bien documentées qui m'ont permis d'identifier certains sujets rencontrés.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site