SandrinePhotos - Esprit Nature
Fragon piquant, Faux houx, Ruscus aculeatus, Arbres et arbustes, Gouex - Bouresse, Ballade, rando, nature, biodiversité dans le Poitou-Charentes-Aquitaine (9)
Arbres et Arbustes (p.3)
Corroyère à feuilles de myrte, Coriaria myrtifolia, Arbres et arbustes, Occitanie, Plante toxique, Joncels (18)
Corroyère à feuilles de myrte - Coriaria myrtifolia
Je n'avais encore jamais vu cet arbuste alors qu'il est très présent dans le Languedoc. Originaire de l'Espagne, la Corroyère à feuilles de myrte, ou Redoul, semble envahir les bords de route du sud de la France. Ses longs rameaux portent des feuilles lancéolées et des grappes de fleurs rouges qui, après floraison, se changent en d'étranges petits fruits qui passent du blanc au rose puis au noir. Ce sont des baies charnues et renflées à cinq segments entre lesquels ont distinguent leurs graines noires. Attention, feuilles et baies sont extrèmement toxiques, voire mortelles. Même les animaux ne les supportent pas. Au Moyen-Âge, on extrayait
 de cette plante de la teinture noire pour teindre les lainages ou du tanin pour tanner le cuir. 
(Joncels, le 24/07/2018)
Corroyère à feuilles de myrte, Coriaria myrtifolia, Arbres et arbustes, Plante toxique, Joncels (21)
*****
Phytolacca, Raisin d`Amérique, Plante arbustive, Fleurs blanches, fruits verts puis noirs, tige rose, SandrinePhotos (34)Phytolacca, Raisin d`Amérique, Plante arbustive, Fleurs blanches, fruits verts puis noirs, tige rose, SandrinePhotos (33)
Raisin d'Amérique - Phytolacca americana
Le raisin d'Amérique est une plante arbustive à tiges rose vif pouvant atteindre les trois mètres de haut. Elle présente de très longues grappes de fleurs blanchâtres. Ces fleurs se transforment progressivement en carpelles ressemblant à de minuscules citrouilles vertes, puis en baies noires, gorgées de jus violet. Ce liquide était autrefois utilisé pour la teinture du fil, mais également pour colorer le vin trop pâle. Il a d'ailleurs été importé d'Amérique dans le Sud-Ouest de la France, grande région viticole et se rencontre fréquemment en bordure de vignoble. Cette plante est considérée aujourd'hui comme invasive. Sa rapide propagation la rend désormais indésirable car elle empêche le reste de la végétation de se développer et intoxique certaines espèces (gastéropodes). Ses baies sont toxiques, mais certains oiseaux comme les tourterelles en consomment. On l'appelle d'ailleurs "Pigeonberry" en anglais. Sa teinture mère est utilisée en homéopathie pour soigner les angines rouges et les douleurs musculaires. (12/09/2014)
 Voir plus de photos
Nerprun purgatif, Nerprun cathartique, Arbres et arbustes, La Quinatière, Bouresse, 86, Poitou-Charentes (2)Nerprun purgatif, Nerprun cathartique, Arbres et arbustes, La Quinatière, Bouresse, 86, Poitou-Charentes (1)
Nerprun purgatif, Nerprun cathartique - Rhamnus cathartica
Avec la disparition des haies sauvages, le Nerprun purgatif se fait assez rare dans notre région. C'est un arbrisseau qui peut mesurer jusqu'à 5 mètres de haut et qui sait comment gagner du terrain grâce aux oiseaux qui favorisent la dissémination de ses graines en les dispersant par le biais de leurs fientes, ou par la toxicité de ses feuilles pour les autres végétaux voisins. Ses feuilles ovales à rondes sont finement dentelées. Ses baies, vertes puis noires à maturité, sont réunies en grappes et permettent de fabriquer un sirop purgatif. Mais mieux vaut ne pas les confondre avec d'autres petites baies comestibles. Les crampes d'estomac seraient fort désagréables !  Les oiseaux, par contre, en raffolent et ne semblent pas y être sensibles. Cependant, ils n'attendent pas qu'elles soient trop mûres pour les consommer ! Les baies étaient autrefois utilisées pour fabriquer une encre appelée "Vert de vessie", utilisée par les peintres et les enlumineurs. Son bois servait à la fabrication de divers objets. 
(La Quinatière, Bouresse, 09/09/2017)

Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea, Feuilles et fleurs en boutons, Arbres et arbustes du Poitou-Charentes, Nouvelle-Aquitaine, (21)Cornouiller sanguin, Cornus sanguinea, Baies noires, Arbres et arbustes du Poitou-Charentes, Nouvelle-Aquitaine, (25)
Cornouiller sanguin - Cornus sanguinea
Le Cornouiller sanguin est un arbuste très répandu dans nos campagnes du sud de la Vienne. Ses rameaux sont d'une belle couleur rouge, tout comme ses feuilles à l'automne. Ses petites fleurs blanches à quatre pétales sont particulièrement parfumées. Et ces baies noires font le régal du Rouge-queue à la fin de l'été. Sans parler des chevreuils qui les adorent et qui se chargent régulièrement de leur taille ! L'huile extraite des baies de Cornouiller était autrefois utilisée dans les lampes à huile ou pour confectionner des savons. (Bouresse, le Verger 2016)
(Voir d'autre photos)

Lierre en fleurs, Hedera helix, Arbustes du Jardin et des haies sauvages, le Verger, Bouresse, 86, Biodiversité en Région Nouvelle-Aquitaine (16)Lierre en fleurs, Hedera helix, Arbustes du Jardin et des haies sauvages, le Verger, Bouresse, 86, Biodiversité en Région Nouvelle-Aquitaine (15)
Lierre Hedera helix
Cette plante grimpante est à toutes les saisons un lieu béni pour la biodiversité. Ses crampons lui permettent de se fixer solidement sur toute sorte de supports (troncs, murs, planches, etc...) et son feuillage offre un abri sûr aux insectes et aux oiseaux. Ses fleurs, qui s'épanouissent à partir du mois de septembre jusqu'à la fin de l'automne, sont un régal pour les insectes butineurs qui profitent de cette aubaine pour faire leurs dernières provisions avant l'hiver.
(Bouresse, le Verger, 09/10/2016)
Fragon piquant, Faux houx, Ruscus aculeatus, Arbres et arbustes, Gouex - Bouresse, Ballade, rando, nature, biodiversité dans le Poitou-Charentes-Aquitaine (4)Fragon piquant, Faux houx, Ruscus aculeatus, Arbres et arbustes, Gouex - Bouresse, Ballade, rando, nature, biodiversité dans le Poitou-Charentes-Aquitaine (9)
Fragon piquant - Faux houx Ruscus aculeatus
Malgré les apparences, ce petit arbuste n'a pas de feuilles, mais des rameaux qui s'élargissent pour se terminer en une pointe épineuse. De minuscules fleurs composées de six pétales verts et d'un coeur violet semblent s'épanouir au centre de ces "feuilles". Elles donneront par la suite de magnifiques fruits rouges très décoratifs, mais non comestibles. (Gouëx, le 14/12/2015)
Baies de genévrier commun, Juniperus communis, Juniper berries, Arbres et arbustes, Conifères, Bouresse 12 octobre 2012
Baies de Genévrier commun - Juniperus communis
Le genévrier est un conifère de la famille des cyprès recouvert de petites feuilles 
très pointues et piquantes qui ont une bande blanche sur leur face interne et concave. Ses baies sont tout d'abord vertes puis bleues et enfin noires, à maturité (au bout de 2 ans). Chaque baie renferme une à trois graines qui sont utilisées pour aromatiser le gin. Les baies sont employées en cuisine, notamment pour parfumer la choucroute. Elles sont également appelées "baies de genièvre" et on leur attribue de très nombreuses propriétés médicinales.
Baies bleues de prunellier, arbuste sauvage, Blackthorn blue berries or sloes, wild bushes, Prunus spinosa, Bouresse Poitou-Charentes-11 aot 2012
Baies de Prunellier - Prunus spinosa
Le prunellier ou Épine noire est très présent dans les buissons et les haies de ma région, le Poitou. Refuge pour de nombreux oiseaux et insectes, cet arbre est également utilisé pour concocter de la liqueur, la "prunelline", avec ses fruits, et du vin cuit, appelé "Pousse d'épine", avec ses jeunes pousses : mélange d'eau de vie, de vin, de jeunes pousses et de sucre. Ses fruits, d'un bleu sombre, ne sont pas toxiques, mais très aigres. Il est préférable d'attendre les premières gelées avant de les consommer.
Aubépine Fleurs et bourgeons Crataegus Monogyna Arbres et Arbustes du Poitou-Charentes Bouresse
Aubépine et ses petites baies rouges, Hawthorn and its little red berries, Bouresse, Poitou-Charentes

Aubépine commune Crataegus monogyna
Du latin Alba SpinosaÉpine blanche. Arbrisseau épineux de la famille des rosacées aux fleurs blanches ou rosées à cinq pétales et un seul style. Après floraison, les fleurs laissent place à de petits fruits rouges à un noyau qui colorent les buissons au début de l'automne. Gage de bonheur depuis l'Antiquité, l'Aubépine reste porteuse de nombreuses croyances :  Dressée face aux esprits diaboliques, l'aubépine protége les âmes pures de la foudre, de la maladie et fait garder l'espoir. Elle est symbole de fertilité et les jeunes mariés irlandais ont encore coutume de danser devant des bouquets d'aubépine pour sceller leur bonheur.
 

  • SandrinePhotos dit :
    26/7/2018

    Et oui, beaucoup de points communs entre ces deux plantes. La confusion est facile !

  • Michel C dit :
    25/7/2018

    Jadis, en Dordogne j'avais photographié une fructification que je n'avez jamais vue que j'avais déterminé comme étant du raisin d' Amérique. A comparer les deux espèces sur vos photos, il me semble que c'était plutôt la corroyère à feuilles de myrte . Le fruit du raisin d'Amérique ne s'ouvre pas en segments. Merci Sandrine, grâce à vous je vais pouvoir corriger sur mes diapos une erreur vieille de quarante ans .^^ Le curieux de l'histoire, ce sont les propriétés et utilisations similaires des deux plantes !!!

  • SandrinePhotos dit :
    25/7/2018

    Oui, en effet. Je les ai réunies sur la même page pour que l'on puisse les comparer.

  • Michel C dit :
    24/7/2018

    Bonjour,
    Il existe une autre plante dont les fruits sont similaires à s'y méprendre à ceux de la corroyère à feuilles de myrte, c'est Phytolacca américana , nom vernaculaire : Raisin d'amérique ou teinturier. Cette dernière plante est toxique et invasive, utilisée aussi anciennement en teinturerie.

  • SandrinePhotos dit :
    26/10/2016

    En effet, Michel ! La troisième photographie était celle d'un Fusain du Japon ! Mea culpa ! ^^

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site