SandrinePhotos - Esprit Nature
Grand paon de nuit, Saturnia pyri, Papillon de nuit, Bouresse, Poitou-Charentes (2)
Élevage de Grands Paons de nuit - Page 3
Jeudi 16 juillet : jour 58. Une chenille se promène sur la branche morte placée au fond de la boîte d'élevage. Serait-elle partie en repérage pour trouver un bon endroit où tisser son cocon ?
Les crottes se font plus grosses (10mm) et plus collantes, ce matin.

J58 - Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, Saturniidae, Papillons de nuit, les crottes se liquéfient (22)
13h30 : fixée le long d'une branche, l'arrière-train dans le vide, une chenille se met à évacuer un liquide ambré parsemé de minuscules débris de feuilles. Elle avait pris une teinte rousse au courant de la matinée...
J58 - Elevage de Grands Paons de nuit, Saturnia pyri, Saturniidae, Papillons de nuit, Les crottes se liquéfient (39)
Puis le liquide se fait plus clair. Une dernière goutte transparente. La peau de la chenille est bien moins tendue, comme plissé à l'avant du corps. Elle s'est littéralement vidée.
J58- Chenille de Grands Paons de nuit, Saturnia pyri, Saturniidae, Les crottes se liquéfient, jour du premier cocon(3)
Mais les surprises ne faisaient que commencer ! Je retrouve cette même chenille en fin de soirée dans un coin supérieur de la boîte d'élevage commençant à tisser son cocon. Changement de couleur radical pour elle, devenue olivâtre. 
J58 - Elevage de Grands Paons de nuit, Saturnia pyri, Saturniidae, Papillons de nuit, Les crottes se liquéfient et début d`un premier cocon (7)
J59 Première chenille dans son cocon, Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia Pyri, Saturniidae, Papillons de nuit (5)

Vendredi 17 juillet : jour 59. Premier cocon !
9h00 : la chenille s'est renfermée dans son cocon pendant la nuit. Il est oval, pointu à une extrémité, celle qui permettra au papillon de s'extraire, et mesure 5 cm de long. On distingue encore la chenille au travers des fils de soie brun clair qui l'entourent. Elle est de couleur bronze, ses protubérances toujours bleues. Mais bientôt, on ne la verra plus...
J59 Première chenille dans son cocon, 10 cm de long, Saturnia pyri, Papillons de nuit, Elevage de Grands paons de nuit (9)
Les autres chenilles mesurent toutes 10 cm de long, voire plus lorsqu'elles sont en extension et continuent de se nourrir. Leur couleur n'a pas changé. Mais cela ne saurait tarder...
J59 Première chenille dans son cocon, Saturnia pyri, Papillons de nuit, Elevage de Grands paons de nuit, Saturniidae (10)
14h00 : le premier cocon s'opacifie car la chenille en poursuit doucement le tissage...
20h00 : on ne voit plus la chenille à travers le cocon.
J60-Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, Saturniidae, Cocon Jour 60, Papillons de nuit (7)

Samedi 18 juillet : jour 60. Deux mois après les premières naissances. Quelle aventure ! Le cocon a pris une teinte brune. La chenille va continuer à tisser l'intérieur du cocon jusqu'à ce qu'elle ne produise plus de fil. Puis, à l'abri des regards, elle effectuera sa dernière mue pour se transformer en une grosse chrysalide tout d'abord verte puis brune, renfermant à terme un magnifique papillon...Bien protégée des intempéries dans ce cocon thermorégulateur, la grande métamorphose va s'opérer lentement, mais sûrement. Un vrai miracle de la Nature ! 
J62- Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia Pyri, Saturniidae, papillons de nuit, oeufs, chenilles, cocons (2)

Mardi 21 juillet : jour 63. Les autres chenilles mangent toujours, en grignotant en rond du bord de la feuille vers la nervure centrale. Pas de gaspillage. Les branches de merisier sont bien nettoyées ! Je leur remplace 3 à 4 branches par jour.
J64, Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, Papillons de nuit, oeufs, chenilles, cocons, Bouresse (28)
Mercredi 22 juillet : jour 64. 
9h00 : voici l'état des troupes ce matin : 2 très grosses chenilles dont une qui "roussit" et qui fait de grosses crottes molles d'un centimètre de long, 2 moyennes et 1 petite.
10h00 : La plus grosse roussit à vue d'oeil... Deuxième cocon en vue ! Comme prévu, la grosse chenille roussâtre s'est vidée dans la matinée, devenue bronze à son tour.


13h00 :  je la retrouve tout en haut à gauche, en train de fixer quelques fils entre le fond de la boîte d'élevage, la branche morte et une feuille.
La première chenille dans son cocon bouge beaucoup et fait du bruit. Le tissage intérieur continue.
14h30 : une troisième chenille relativement petite par rapport aux autres semble prête à se vider également... Pour ce soir ?

Jeudi 23 juillet : jour 65. 
8h00 : en effet, cette troisième chenille s'est vidée pendant la nuit. Je la retrouve au sol contre la porte, très faible, incapable de remonter dans les branches. Je la replace dans le bouquet de merisier. Elle ne bouge pas mais donne des coups de tête et se tortille lorsque je veux m'en saisir...

J65, élevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, oeufs, chenilles, cocons, papillons de nuit (21)
Le cocon n°2 a bien avancé, caché derrière une feuille de merisier.
Les deux plus grosses chenilles ont fait d'énormes crottes ce matin. Elles ne vont pas tarder à se vider à leur tour. La sixième est moins rousse. Ce ne sera pas pour aujourd'hui ! 

9h00 : la petite chenille qui s'était vidée cette nuit n'est pas en forme. Elle est retombée au fond de la caisse, vidée, mais nullement prête à tisser un cocon. La bobine est vide. Pas d'avenir de papillon pour elle, malheureusement.
Sur les six chenilles, deux cocons sont faits, une est morte. Reste trois chenilles à passer au stade cocon...
J65, élevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, oeufs, chenilles, cocons, papillons de nuit (20)
20h00 : Deux nouveaux cocons, ce soir ! Un premier au coin supérieur droit côté porte et un second à côté du premier cocon dans l'angle du fond à droite.

Vendredi 24 juillet : jour 66. La dernière chenille a pris des teintes rousses ce matin. Va-t-elle se vider pour ce dernier jour de vacances en Bretagne ou bien attendre notre retour dans le Poitou?
18h00 : cela n'attendra pas notre retour ! Elle s'est vidée pendant le trajet et je la retrouve tout en haut dans l'angle supérieur gauche de la porte fixant déjà quelques fils de soie. Mais comme je la dérange en ouvrant la porte, elle va rejoindre celle déjà installée à l'angle supérieur droit pour établir son cocon à ses côtés.
J69, élevage de Grands Paons de nuit, Saturnia pyri, les cocons, oeufs, chenilles, cocons et papillons
23h00 : de retour chez nous ! Le cinquième cocon est fait. Cet élevage de chenilles de Grands paons de nuit se termine. Peu de chenilles sont venues à terme de leur développement. 34 oeufs, 5 cocons. Les pertes sont lourdes mais il en va de même dans la nature. Les femelles pondent un grand nombre d'oeufs pour permettre à un petit nombre de s'en sortir. C'est une stratégie. Espérons que parmi les cinq papillons qui naîtront au printemps prochain, courant avril, il y aura des mâles et des femelles pour aller jusqu'au bout de l'élevage avec l'accouplement et la ponte.
Les cocons font entre 5 et 7 cm. Les plus petits devraient contenir les mâles, les plus gros, les femelles. Mais là, il va falloir attendre quelques mois pour le savoir...
En attendant, les cocons vont rester dans la boîte d'élevage à l'extérieur, à l'abri de la pluie et des prédateurs. 
J55 - Elevage de Grands paons de nuit, Saturnia pyri, oeufs, chenilles, cocons, papillons de nuit, Bouresse (16)
Encore un grand merci à Michel C. qui m'a permis de réaliser cet élevage en me fournissant les oeufs, un grand nombre de renseignements et de précieux conseils pour le mener à bien.
Voilà, la fin d'un élevage comme celui-ci laisse un grand vide dans nos journées. Plus besoin de veiller sur nos petites protégées, de les regarder manger, de nettoyer leur litière, de les mesurer, noter nos observations sur un petit carnet et les prendre en photo sous toutes les coutures...
Je vous donne rendez-vous en 2021 à présent pour assister à l'émergence des papillons. Encore de beaux moments à partager avec vous ! À bientôt ! 


Et pour le plaisir, rappelez-vous de cette petite chenille de Grand paon de nuit à un jour ! Quelle chemin elle a parcouru depuis le 21 mai dernier !!!

  • Michel C dit :
    28/7/2020

    Bonjour Sandrine ! .... C'est avec plaisir que j'ai partagé avec vous mon expérience d'éleveur . Mais, en ce qui concerne la qualité et la pertinence de photos, la précision et la justesse des commentaires, c'est vous qu'il faut remercier. Merci de partager ces pages et de dévoiler à tous la partie visible de ce formidable et fascinant phénomène qu'est la métamorphose . Pour la partie invisible, la nature garde son secret bien caché dans les cocons !!

  • SandrinePhotos dit :
    27/7/2020

    Merci, Michel ! Cet élevage était vraiment passionnant !

  • Michel C dit :
    25/7/2020

    Bonjour ! ...... Jolie séquence photo pour nous montrer la confection d'un cocon, une intéressante leçon de Nature . La suite de cette belle aventure au printemps prochain, vous nous montrerez les beaux papillons qui naîtront, fruits de votre patient travail. Bravos pour la réussite de cette première étape.