SandrinePhotos - Esprit Nature
Amaryllis, Pyronia Thitonus, Papillon de jour, Butterfly, Bretagne, Brittany 2012 Morbihan
Chenilles et Papillons de jour (p.1)
                                                                                                                     
 S'enivrer de Parfums, de Lumière et d'Azur,
Secouant, jeune encor, la Poudre de ses Ailes,
S'envoler comme un Souffle aux Voûtes éternelles,
Voilà du Papillon le Destin enchanté!

Alphonse de Lamartine - Le Papillon

Mégère, Lasiommata megera, Nymphalidae, Papillons de jour, Le Verger, Bouresse (52)Mégère, Lasiommata megera, Nymphalidae, Papillons de jour, Le Verger, Bouresse (53)
Mégère ou Satyre - Lasiommata megera - Nymphalidae
La Mégère, appelée ainsi lorsqu'il s'agit d'une femelle ou le Satyre pour un mâle, apparaît dès le début du mois d'avril dans les prairies herbeuses et bientôt fleuries d'un large choix de fleurs sauvages. Le dessus de ses ailes est jaune orangé avec de larges bandes brunes et des ocelles très marqués. Elle aime se réchauffer en se posant, les ailes repliées, sur une pierre ou un pan de mur en bois bien exposé au soleil. Les teintes grises du revers de ses ailes la rendent presque inaperçue. Sa chenille mesure environ 25 mm. Elle est légèrement velue, d'un vert bleuté, avec de fines lignes blanches tout le long du corps. Elle se nourrit de diverses graminées et se nymphose au bout d'un mois. Le stade nymphal dure environ 15 jours. Il peut y avoir jusqu'à 4 générations par an. La dernière hiberne et se nymphose au printemps suivant.
(Le Verger, Bouresse, le 07/04/2020)

Procris, Fadet commun, papillon des foins, Coenonympha pamphilus, Papillon de jour, jardin, Le Verger, Bouresse, 86, Poitou-Charentes, Biodiversité en région Nouvelle Aquitaine (42)
Procris - Coenonympha pamphilus - Nymphalidae
Le Procris ou Fadet commun se rencontre dans les prairies ensoleillées riches par leurs nombreuses variétés de graminées. Ses ailes inférieures sont grises avec une zone centrale claire et quelques petits points blancs. Ses ailes supérieures sont oranges avec un ocelle noir cerné de jaune et portant un petit point blanc en son centre. Sa chenille est verte, mouchetée de blanc, avec une ligne médio-dorsale plus foncée et une ligne blanche de chaque côté.
(Bouresse, Le Verger, 09/06/2016) 
Céphale, Coenonympha arcania, Papillon de jour, Moths and Butterflies of France, 4 juillet 2014, Verrières, Poitou-Charentes (2)
Céphale - Coenonympha arcania - Nymphalidae
Le Céphale est un papillon brun-orangé de taille moyenne qui vit dans les clairières de bois clairs. Il a, sur le revers de ses ailes postèrieures, une large bande blanche et cinq ou six gros ocelles blancs, noirs et bruns, dont un, décalé vers l'intérieur de l'aile. Sa chenille vit sur différents graminées, tels que le Pâturin (Poa) ou la Houlque molle (Holcus mollis). Une seule génération de papillon au début de l'été. (04/07/2014 - Forêt de Verrières-86)
Fadet des garrigues, Coenonympha dorus,Nymphalidae, Papillon de jour, Randonnée de la Petite chapelle de Mont Blanc, Entrevaux, Alpes de Hautes Provence
Le Fadet des Garrigues - Coenonympha dorus - Nymphalidae 
Papillon commun dans le sud de l'Europe, le Fadet des Garrigues est de couleur fauve avec un grand nombre d'ocelles sur ses ailes antérieures. C'est aux plus belles heures de la journée qu'il se délecte du nectar des fleurs de lavande. Il vole de juin à août dans les clairières ensoleillées des vallées jusqu'à très haute altitude. Sa chenille se développe sur des graminées ou des plantes herbacées telles que l'agrostis.  
Maniola jurtina, Le Myrtil, mâle, Papillon de jour, Butterflies, Bouresse, Poitou-Charentes, 21 juin 2013 (12)Le Myrtil Maniola jurtina Papillons de jour Bouresse Poitou-Charentes
Le Myrtil - Maniola jurtina Nymphalidae
 On peut voir le Myrtil un peu partout dans les friches ou les jardins, les talus ensoleillés sur lesquels il aime réchauffer ses ailes. Il est facilement reconnaissable par l'unique ocèle noir qu'il a sur ses ailes antérieures. La femelle a le dessus des ailes orangé alors que le mâle est plus largement brun (photo de droite). Les oeufs sont pondus sur des tiges sèches de graminées. Les chenilles ont une activité nocturne et se cachent pendant la journée. Leurs chrysalides sont suspendues aux tiges de leurs plantes nourricières et éclosent après trois semaines environ.
Aphantopus hyperantus LeTristan papillon de jour juillet 2012 Gîte Kerangueven Finistère Aphantopus hyperantus Le Tristan Papillon de jour papillon à l`aile froissée Kerangueven Finistère
Le Tristan -Aphantopus hyperantus - Nymphalidae
Un des papillons les plus communs d'Europe, le Tristan est un papillon qui se lève tôt et qui se couche tard. Il aime les premiers rayons du soleil matinaux et se cache sous les feuilles lorsqu'il pleut. Ses ailes sont de couleur brune, bordées d'une frange blanche. Ses ocelles sont assez discrets et plus nettement cerclés de crème sur le revers de ses ailes.
*****
Amaryllis, Pyronia Thitonus, Papillon de jour, Butterfly, Bretagne, Brittany 2012 MorbihanAmaryllis, Pyronia thitonus, papillon de jour, French orange butterfly, bouresse Poitou-Charentes France
L'Amaryllis-Pyronia thitonus-Nymphalidae
L'amaryllis est un papillon très commun que l'on peut voir en grand nombre en plein été en lisière de bois. Ses ailes sont de couleur fauve et il présente deux petits points blancs sur ses ocelles noirs. Les ailes de la femelle (à droite) sont toutes oranges, bordées de marron, alors que celles du mâle (à gauche) sont marquées en diagonale d'une ligne marron foncé. Sa chenille se développe sur des graminées.
Amaryllis, Pyronia thitonus, papillon de jour, French orange butterfly, bouresse Poitou-Charentes France Sandrinephotos
*****
Amaryllis de Vallantin, Ocellé de la canche, Pyronia cecilia, Femelle, Papillon de jour, Lagrasse (59)
Amaryllis de Vallantin 
femelle - Pyronia cecilia 
Papillon méditerrannéen assez commun, l'Amaryllis de Vallantin, également appelé Ocellé de la canche, a des ailes orangées bordées de brun. La femelle est orange vif. Le mâle a, quant à lui, des zones brunes nervurées, taches andoconiales qui sécrètent des phéromones qui attirent les femelles. Le revers de ses ailes postérieures est gris-brun et blanc. Celui de ses ailes supérieures est orangé, bordé de gris-brun avec un gros ocelle noir bordé d'orangé et piqueté de deux petits points blancs. Il apprécie les milieux herbeux, chauds et buisonnants. Sa chenille se développe sur diverses poacées.
(Lagrasse, Aude, le 22/07/2014)

Amaryllis de Vallantin, Ocellé de la canche, Pyronia cecilia, Femelle, Papillon de jour, Lagrasse (61)
*****
papillon tircis pararge aegeria PF (3)Tircis Pararge Aegeria Papillon
Tircis - Pararge aegeria - Nymphalidae
Le tircis est très répandu en Europe. Il recherche l'ombre et se pose sur les feuilles sèches des bois, des parcs et des allées. Les oeufs sont pondus isolément sur les brins d'herbe. Les chenilles, vertes, naissent une dizaine de jours après la ponte, se transforment en chrysalides en octobre et hibernent jusqu'au printemps.

  • SandrinePhotos dit :
    30/4/2018

    En effet, la ronce y est notée. Mais, justement, j'ai modifié mon commentaire en me référant à un nouveau livre "Papillons de jour du Poitou-Charentes" édité par "Poitou-Charentes Nature". On y parle aussi de Brunelle vulgaire. Mais pas de problème pour les ronces au Verger, il y a de nombreuses zones en roncier. Les chenilles ont tout ce qu'il faut sous la dent. Et en ce moment, les Petites Violettes sont nombreuses à batifoler dans les herbes sauvages ! Les phasmes à tiare sont magnifiques. J'en ai élevés il y a quelques années. Bon élevage !

  • Michel C dit :
    29/4/2018

    Bonjour, ....D'après le guide des chenilles, celle de Boloria dia consomme aussi de la ronce, j'espère que vous en avez conservé un peu au Verger ? Certes, c'est une plante envahissante, mais combien nourrissante pour de nombreuses chenilles. Je l'utilise en ce moment pour élever un phasme à tiare ; drôle de bestiole !!!!! Voilà une expérience de plus.

  • SandrinePhotos dit :
    12/6/2016

    Merci beaucoup, Brigitte !

  • brigitte dit :
    11/6/2016

    votre blog et SUPER on n'y trouve que des choses très instructives, autant pour les Orchidées que pour les papillons ou autres insectes MERCI a vous

  • SandrinePhotos dit :
    20/7/2015

    Avec plaisir, Atena !

  • atena dit :
    20/7/2015

    très beau blog
    je pense a voir trouver le nom d'un papillon grace a toi
    enfin
    je repasserais a l'occasion

    atenaphotospassion.eklablog.com

  • SandrinePhotos dit :
    23/6/2015

    Un joli petit papillon, le Céphale ! à bientôt pour d'autres recherches, j'espère !

  • SébGens dit :
    22/6/2015

    De belles photos bien nettes et la découverte de celui que je cherchais.. Le Céphale rencontré il y a quelques jours dans les landes. Merci :D

  • SandrinePhotos dit :
    16/6/2015

    Merci, Valérie ! C'est avec plaisir que je partage le fruit de mes recherches avec vous !

  • Valérie dit :
    15/6/2015

    Merci pour ces belles photos qui m'ont permises d'identifier mes beaux papillons, très belle présentation.

  • SandrinePhotos dit :
    25/5/2015

    Bonjour ! Ravie de vous voir passer sur le site et merci pour vos remarques ! Je vais vérifier les identifications tout de suite. A très bientôt, au détour d'un chemin, qui sait ?

  • Jean-Claude Thiaudière dit :
    25/5/2015

    Bonjour. J'ai eu le plaisir de vous rencontrer dans la vallée de l'Aubineau près de l'Ail de Sicile. Encore bravo pour votre travail vraiment admirable.
    Concernant ces papillons de jour, il m'a semblé voir deux petites erreurs :
    - La Mélitée du mélampyre serait plutôt celle des scabieuses (apparition précoce, dessins noirs plus discrets, tache noire très oblique sur le bord des ailes antérieures)
    - Le Petit sylvain est en réalité la Carte géographique de la génération estivale.
    En espérant vous rencontrer de nouveau sur le terrain ou ailleurs.
    Bien cordialement.
    JCT

  • SandrinePhotos dit :
    26/2/2015

    Merci, Maya ! A bientôt !

  • Maya dit :
    26/2/2015

    C'est un plaisir de visualiser ces photos.
    Merci

  • SandrinePhotos dit :
    26/11/2014

    Ils sont tellement beaux, mais si fragiles, aussi ! Leur naissance est un véritable miracle. Il faut tout faire pour les protéger !

  • Marie-Christine dit :
    23/11/2014

    Heureusement que les photos demeurent, je viens de me faire plaisir en faisant défiler toutes tes chenilles et papillons. Surprenante, la chenille du Robert-le-diable, je ne l'ai pas encore croisée. En tout cas 2014 n'aura pas été une bonne année pour les photographier.

  • SandrinePhotos dit :
    4/10/2014

    Merci, Florence ! ;)

  • Florence VIALI dit :
    4/10/2014

    Bravo! C'est magnifique!

  • Michel C dit :
    25/6/2014

    Je n'ai pas pensé à ce vent du Sud qui nous amène parfois du sable saharien, alors pourquoi pas une jolie Milésie frelon.
    Je n'ai pas encore vu de moustique tigre par ici, je ne m'en désole pas, le plus tard sera le mieux et si j'en vois un je l'écrase sans état d'âme.

  • SandrinePhotos dit :
    24/6/2014

    Là, ça fait quand même un peu haut pour un climat méditerranéen! Mais le vent ne venait pas du sud, ces derniers jours? Très beau specimen, en tout cas! PS : j'ai écrasé, pardonnez-moi pour cette violence gratuite, un moustique tigre, ce weekend. Ils arrivent chez nous! Après, j'ai regretté de ne pas l'avoir photographié! Ce sera pour la prochaine fois! ;)

  • Michel C dit :
    24/6/2014

    Bonjour Sandrine,...réchauffement climatique,..suite...
    Hier, j'ai observé pour la première fois dans mon jardin, une grande et belle mouche ,la Milésie frelon (Milesia crabroniformis).
    D'après le Guide entomo de P.Leraut, cette Syrphidae est surtout méridionale, même si elle atteint parfois la forêt de Fontainebleau.
    A vol de mouche, mon jardin du Vexin est à 100Kms au N.O. de Fontainebleau et ce bel insecte doit trouver ici un climat "méridional" qui lui convient.
    Est-ce une preuve du réchauffement climatique ??
    Je vais ouvrir l'oeil pour confirmation de l'arrivée du nouveau venu !!!!

  • Michel C dit :
    13/6/2014

    Bonjour,
    La Petite tortue aime les biotopes frais et il semble que les températures sont devenues trop chaudes en plaine. Les observateurs ont noté qu'elle a nettement tendance à s'installer au dessus de 300m, au frais.
    D'autres causes de régression sont évoquées: parasitisme, destruction des biotopes ??
    Source: l'article de V.Albouy (opie Poitou-Charente) du n°152 de "Insectes"

  • SandrinePhotos dit :
    12/6/2014

    C'est vrai que l'on voit plus de Paons de jour que de Petites Tortues, par ici. Serait-ce dû au réchauffement climatique? Pourquoi l'air du grand Ouest ne leur conviendrait plus?

  • Michel C dit :
    12/6/2014

    Bonjour,
    Très joli portrait de cette Petite tortue se chauffant au soleil, je trouve cette splendide photo parfaite, tout y est ....le sujet (qui n'a pas hiverné),la pose,la lumière,le cadrage diagonal.... bravo !!!
    D'après une étude de 2008/2009, il semble que la Petite tortue est en régression dans tout l'Ouest de la France. La niche écologique ainsi libérée a été réoccupée par la Paon du jour qui devient le plus commun des Nymphalidés dans cette région.
    Sources: magasines "Insectes" n° 148 et 152.

  • Cédric Vincent dit :
    21/3/2014

    Merci pour ce beau site et ces belles photos !

  • Marie-Christine dit :
    29/11/2013

    Bien trouvé !
    Nœud papillon, ce titre colle si bien à la photo.

  • Hélénie dit :
    5/11/2013

    Bonjour, Sandrine, ton site est magnifique ! je vois que nous avons la même passion pour les insectes et les papillons... Je fais le même genre de photos que toi et je t'invite à visiter mon forum sur la biodiversité et le jardin à l'adresse suivante : http://lejardindhelenie.forumactif.com/f7-faune-du-jardin
    Merci d'avance pour les commentaires que tu laisseras
    Passionnément
    Hélénie

  • SandrinePhotos dit :
    11/7/2013

    Merci beaucoup, Marie-Christine! Tu as fait de magnifiques clichés de ce papillon! Ton site figure dans mes sites préférés, ce n'est pas pour rien! Quand on aime la nature et que l'on prend le temps de l'observer, on sait comment l'approcher pour en apprécier sa beauté!

  • Marie-Christine dit :
    11/7/2013

    Tout d'abord bonjour et merci Sandrine. Je viens encore de me permettre de vous citer sur notre blog, le chasse -grisaille. J'avais pris un papillon beau mais mystérieux,et j'ai trouvé sur votre site son nom, c'est le Sylvain azuré. Dieu que la nature est belle!