SandrinePhotos - Esprit Nature

Bouresse et son Histoire

Les métiers d'autrefois à Bouresse
Parcourir les Archives Départementales de la commune m'a donné envie de m'intéresser à ses habitants et à leur profession. Laboureurs et journaliers étaient très nombreux dans cette petite commune rurale du sud de la Vienne. Mais bien d'autres corps de métier sont le témoin de
l'activité artisanale et commerciale de l'époque :

 
1609           Nicolas Charet ou Charette, sergent royal et notaire (La plus ancienne tombe du cimetière)  
1661            Nicolas De la Lande, métayer de M. Chazaud 
1665           X, tailleur d'habits au village des Âges
                    Jean Baptiste Moreau, receveur des douanes
1666           François Chevalier, maréchal 

1667           Martin Sansiquier, archer de la Marée Chaussée de Civray 
                    Pierre Touton, apothicaire 
1669           Pierre Cailler, avocat au Présidial de Poitiers 
                    Mathurin Baillif, hérault d'armes
                    Jacob Mesnage, chirurgien
    
 
..........
 Le 4 avril 1671, François Martin, fils de Charles Martin, notaire de Poitiers et de Marie Mauduyt, entre comme apprenti chez Touton, apothicaire à Bouresse. Signature Touton Pierre, apothicaire Bouresse, 1668
Pendant trois ans, son maître le logera, nourrira, blanchira et hébergera et lui montrera et enseignera son art de la "Farmacie".
Le prixde l'apprentissage est fixé à 120 livres, mais la femme de Touton, en bonne ménagère, qui n'oublie pas les usages du pays, se fait donner une somme de 10 livres pour ses étrennes.
(Sources : Mémoires de la Société des Antiquaires de l'oeust - 1907)

..........
1673           François Delbarres, sacristain
                    Jean Fesdeau, charpentier   
                    Antoine Brigide, maréchal
1674            Cyprien Bardin, marchand
                    Louis Durand, praticien
 
                    Antoine Gervais, tisserand 
1680           Pierre Martin, journalier
                    Antoine Coubard, sargetier

                        Nicolas Sansiquier, notaire et greffier, inhumé le 1er août 1724 à l'âge de 83 ans
                    François Boutet, practicien
                    Martial La Vallade, tailleur d'habits
                    François Bombard, métayer
                    Antoine Mérigault, tisserand
                    François Boitard, faiseur de cuillères en bois
                    Jacques Brigide, chirurgien et procureur fiscal
                    Antoine Pradeau, charbonnier
1681           Antoine  Marquet Seigneur de la Frimpe, cabaretier, inhumé le 8 septembre 1681
1682           René Guibert, marchand
                    Nicolas Chevalier, maréchal
                    Antoine Moreau, tailleur d'habits
1683           Antoine Picqault, fournier
                    Pierre Bellicault, charbonnier
1684           François Venin, laboureur
                    Pierre Rodier, notaire de cette châtellenie
                    Pierre Lavaud, marchand
1686           Pierre Guion, bottier  
                    Catherine "La Frimpe" Marquet, cabaretière, décédée le 13 mai 1686
1687            Jean Barraud, jardinier, inhumé le 22 mai 
                    Pierre Laiguille, laboureur
                    Pierre Dion,
                 
   Pierre Chrétien, serrurier    
Tampon des registres paroissiaux du diocèse de Poitiers 1694, Bouresse, Poitou-Charentes 86, SandrinePhotos
1690           René Boitard, tisserand
                    René Touron, cellier (sellier, fabricant de selles)

1692           Antoine Vacher, cordonnier
1695           André Le Meunier, religieux, Cordelier de la Rallerie de Fougeret
                    Antoine Savard, marchand
                    Clément Dessioux, laboureur à boeufs (laboureur propriétaire de quelques boeufs mais rarement de sa terre)
                    François Portelance, tisserand
                    Jean Boys, sargetier
                    Jean Soulas, tisserand
                    Louys Renard, maître chirurgien, fils de Salomon Renard, juge sénéchal de Bellabre
1696           Pierre Denis, laboureur
1697           Pierre Bonnin, apothicaire

1699           Antoine Renard, marchand sargetier (sergetier)
                    Antoine Courtin, maréchal
                    Louis Redon, journalier 
Signature d`Antoine Renard 1694, Bouresse, Poitou-Charentes, 86
1702          Charles Sicard et Jacques Petit, journaliers
1703          Catherin Luguenod, journalier
                   Pierre Sansiquier, sergent royal
1704           Toussain Charraud, journalier
                   Charles Bernard, tisserand
                   Pierre Martin, greffier
                   René Cuirblanc, notaire royal
1706          François Pasquet, menuisier
                   François Maurat, marchand
                   Jean Anselme Vineau, avocat et 
                   René Couésin, sacristain, inhumé le 31 octobre 1724 à l'âge de 60 ans
                   Michel Martin, maître apothicaire
1707           Marc de la Fond, procureur fiscal
                   Pierre Roux, charbonnier  
1709          George Depré, charpentier
Anciennes étiquettes d`apothicaire écrites à la plume, Bouresse, Poitou-Charentes 86
1714           Jeanne Rigault, servante domestique chez Lhuguenot de la Rigaudière
1717           Antoine Gault, chirurgien
1718           Jean Gambier, contrôleur du Roy
1720          René Jourdons, charbonnier
                   Laurent Martin, maréchal
1721           Jean Martin, maréchal
1724           Jacques Puissault, maréchal 
1732           Jacques Renard, sacristain 
1737           M. Naudin, journalier du village de la Ferbouchère
                   René Boitard, tailleur d'habits
                   Léonard Estève, voiturier
                   Jean Michau, tailleur d'habits, décédé à l'âge de 80 ans
1739           Michel Fouché et Toinette Portelance, laboureurs
                   François Avril et Jacques Brault, journaliers
                   François Laurent, laboureur
                   Louis Abrioux, journalier
                   Nicolas Marquel, marchand boucher
                   Philippe Guillon, laboureur
Signature Nicolas Sansiquier procureur fiscal 1741, Bouresse, Poitou-Charentes 86
1741            Jean Musard, laboureur
                    Jean Champion, sergier
                    Antoine Bardin, journalier
                    François Soulas, tisserand
                    Antoine Dessioux, charbonnier
1742            Catherine Bonnet, tailleuse de robes 
                    Antoine Martin, menuisier
                    Jacques Puisseau, maréchal
                    Jean Sécheret, charbonnier
                    Jean Clément père, boulanger
                    Jean Verret, cabaretier
                    Michel Marchelet, tailleur d'habits   
1743           François Portelance, laboureur
                    Étienne Mergault, labouruer du village du Poiroux 
                    François Gervais, journalier
                    Pierre Fesdeau, tisserand
                    Jean Laurent, marchand
                    Jean Boistard, charpentier
                    George Barlandon, journalier   
1744            Jean Étienne, charbonnier et voiturier 
                    Pierre Arlot, laboureur 
                    François Paquet, menuisier     
..........
Le métier de charbonnier a beaucoup évolué avec le temps. Les tout premiers vivaient dans des huttes au coeur de la forêt. "Trois à cinq générations de forestiers auront passé toute leur existence sur les routes et dans des huttes avant que leurs enfants puissent naître, grandir, vieillir entre quatre murs et finir enterrés contre leurs proches." 
Mais ce métier comportait de nombreux dangers et les descendants étaient souvent tentés de trouver un nouveau métier loin de la forêt : "les brouettes de rondins qui brisent les reins, la surveillance sans relâche des meules pendant plusieurs jours et nuits d’ affilée, l'inhalation suffocante des cendres lors de l’ éventration de la fouée, le contact brûlant des charbons ardents. Rien de tout cela n’ encourageait les enfants à suivre la voie d’ un père charbonnier. Mais encore fallait-il que d’autres issues se présentassent." 
Tas de bois, Champ route d`Usson, Bouresse (20)
Les métiers de voituriers de charbon et de fendeurs de bois étaient plus souvent transmis d'une génération à une autre. "Tel garçon qui a toujours vu son père manier tel outil, accomplir tel geste, très tôt aura le souhait de l'imiter, très tôt sera associé à l'ouvrage, initié à ses règles, à ses dangers, puis à ses recettes et à ses tours de main les plus secrets."
Tout au long du XVIII siècle, la famille Paulet a "nourri la profession de fendeur durant plus d'un siècle à partir d'un petit noyau d'artisans du bois et du textile de Bouresse." 
(Sources : Le peuple de la forêt - Sébastien Jahan et Emmanuel Dion)
..........
1745           Jean Moreau, charbonnier
                    Thomas le Rouge, fendeur (de bois)
                    Jacques Sansique (Sansiquet), potier de terre
                    Jean Guillon, fermier
                    Pierre Dauby, chapelier
                    Pierre Pactat, maréchal
                    Gervais Abrioux, charpentier 
                    Michel Martin, maître chirurgien
1746            Jean Touchard et Jeanne Martin, boulangers (voir 1755)
                    Jean Galbois, laboureur
                    Maître François Blondet, marchand
                    Delafond, chirurgien, fils de feu Marc Delafond, procureur fiscal des châtellenies de Bouresse et Mazerolles
1749            Jean Martin, laboureur     
1750          Jacques De Mars et Louis Guillon, laboureurs
1753         Marc Paulet, maître fendeur, inhumé le 19 mai à Bouresse
1755          Jean Seguin, laboureur
                   Jeanne Martin, boulangère, veuve de Jean Touchard, remariée avec Mathurin Seguin
                   Pierre Boulet, notaire
1756          Pierre Savin, marchand
                   Pierre Portelance et Antoine Thimonier, laboureurs
1757          René Désoulière, menuisier
1758          Anselme Rousseau, jardinier
                   Antoine Piquet, laboureur
1759           Jean De Mars, laboureur    
1760           Françoise Touchard, domestique
                    Antoine Martin, menuisier
                    Jean Clément fils et Marie Faisdeau (Faydeau), boulangers
                    Louis Bergeron, sergier

1761            Louis Ferrier, domestique de Monsieur De Laprade
                    Jacques Abonneau, aubergiste
1762            Pierre Martin, menuisier
                    Pierre Guilmain, laboureur
                    Jean Martin, maréchal
                    Pierre Savin, fermier
                    Jean Faisdeau, fendeur (fendeur de bois ou tailleur d'ardoises)
                    Antoine Rigeault, laboureur
                    Guillaume Boussy, marchand
1763            Jean Boitard, arpenteur
                    Charles Puisais, messager de Poitiers à Confolens

  • SandrinePhotos dit :
    7/11/2015

    Comme vous dites, c'est passionnant et l'on a bien du mal à décrocher. Mais qu'importe ! Je n'ai pas d'ancêtres à Bouresse, mis à part les grand-parents de mon mari. Mais j'ai l'impression que tous ces anonymes font partie de ma famille et les imaginer lors des baptêmes, mariages ou sépultures est très émouvant. Retrouver dans les textes des indications sur les métiers permet de faire revivre toute cette population qui a construit le village et c'est merveilleux ! A bientôt !

  • Michel C dit :
    7/11/2015

    Bonjour Sandrine,
    Les habitants de Bouresse doivent être ravis de découvrir un peu plus d'un siècle et demi de la vie de leur village. J'espère que dans tout cela vous avez retrouvé quelques ancêtres et leurs métiers.
    La numérisation des actes facilite les recherches, et quand on met le nez dedans, l'intérêt est si fort que l'on décroche difficilement, on veut toujours en connaître plus.
    Bravos pour cette liste des métiers anciens.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site