SandrinePhotos - Esprit Nature
Installation de la ruche n1, Apiculture, Le Verger, Bouresse, Sud Vienne (13)
Le petit Monde des Abeilles - Page 3

2021 - Une nouvelle aventure commence au Verger...
Installation de la ruche n1, Apiculture, Le Verger, Bouresse, Sud Vienne (13)
9 avril 2021 : Adossée à une haie de prunelliers, de chênes et de fusains, disposée face au sud, une première ruche vient d'être installée au Verger. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, le Verger, c'est par ici :

https://www.sandrinephotos-espritnature.fr/refuge-lpo-le-verger.php
La seconde ruche accueillera une autre colonie dans quelques temps, après essaimage ou division de la colonie.
Installation de la ruche n1, Apiculture, Le Verger, Bouresse, Sud Vienne (14)Installation de la ruche n1, Apiculture, Le Verger, Bouresse, Sud Vienne (15)
Un petit coup d'enfumoir, car il faut ouvrir la ruche pour regarder l'état des cadres. La reine est là, bien entourée. Il faut avoir l'oeil car elle se cache. Heureusement qu'elle est marquée d'un point bleu (2020, année en 0).Les cadres sont bien remplis. Les alvéoles des mâles sont plus grosses et proéminentes que celles des ouvrières. Pas de cellule royale, beaucoup plus grande que les autres, mais de nombreux oeufs récemment pondus au fond des alvéoles pas encore scellées. Les abeilles y déposent du nectar et après quelques jours de maturation, y ajoute une petite dose d'acide formique puis les ferment. Les alvéoles sont ainsi operculées.
Ruche n1 - Deuxième jour au Verger, Apiculture, Bouresse, Sud Vienne (8)

Les abeilles ont bien travaillé et les dix cadres du corps de ruche ne suffisent plus. Elles ont commencé à construire des alvéoles sous le couvercle de bois qui recouvre la ruche. C'est signe qu'il faut y ajouter une hausse. Elles pourront ainsi continuer à stocker leur récolte. La reine, elle, restera dans le corps de ruche, une grille à reine l'empêchant de remonter. Seul le miel stocké dans les cadres de la hausse sera récolté. Mais nous n'en sommes pas encore là !
Ruche n1 - Deuxième jour au Verger, Apiculture, Bouresse, Sud Vienne (10)
Pour l'instant, laissons-les travailler tranquilles et s'habituer à leur nouvel environnement. Les températures sont un peu fraîches mais les butineuses s'activent et ramènent déjà les premières pelotes de pollen jaune. Ce ne sont pas les fleurs qui manquent au Verger ! (Le Verger, Bouresse, le 10/04/2021)
Sandrine Berthault au rucher du Verger, Bouresse, Apiculture, colonie d`abeilles, Ruches

23 avril 2021 : Voici deux semaines que la ruche a été installée. Une semaine et demi de froid où les abeilles ne sont pas trop sorties et ont puisé dans leurs réserves. Les températures commencent à remonter au-dessus de 20 degrés depuis quelques jours. L'activité se fait plus intense. Fini le temps de l'observation à distance. C'est le moment d'enfiler sa combinaison et de voir ce que la ruche a dans le ventre ! 
Il faut tout d'abord réunir le matériel pour tout avoir sous la main (gants, enfumoir, lèvre-cadre, seau pour récupérer la cire, une hausse au cas où). Pas question de laisser la ruche ouverte sans surveillance.
Puis, allumer l'enfumoir, le meilleur ami de l'apiculteur. Pommes de pin, 
pailles de lavande, morceaux de carton, de journal, granulés tout prêts. Il y a bien des façons d'allumer un enfumoir. Le plus important, c'est d'obtenir une fumée blanche qui calmera les abeilles le temps de la visite. Ne pas oublier d'y ajouter un bouchon d'herbe fraîche dans le bec de l'enfumoir pour refroidir la fumée et éviter que des saletés ne tombent dans la ruche.
Enfumoir allumé, Fumée blanche, Apiculture, ruches, colonies d`abeilles, Première visite de la ruche, vendredi 23 avril 2021 (7)
13h30 : Cette visite de printemps a pour but de voir si la colonie se porte bien. L'examen des 10 cadres du corps de ruche est très important. 
Il fait 21°. Les butineuses sont sortis de la ruche. La cire fond, ce qui permet de décoller les cadres facilement. Les cadres de rives sont très lourds et bien chargés en réserves. Tous les autres cadres ont du couvain, surtout ceux du centre, operculé ou non, du nectar et du pollen, des cellules de mâles. Quelques oeufs fraîchement pondus et des larves non operculées attestent de la bonne santé de la reine. Quelques faux-bourdons (les mâles, plus gros et noirs) se mélangent aux ouvrières. 
La hausse posée il y a deux semaines n'est pas encore pleine. Seul un cadre, au centre, est vraiment rempli de miel. Les alvéoles des autres cadres sont en cours de construction. Pas besoin de mettre une seconde hausse pour le moment.
Les abeilles ne sont pas agressives et peu présentes dans la hausse. Elles se mettent en grappes sur les cadres et bourdonnent de mécontentement lorsqu'on les soulève. 
Dard d`abeille domestique après piqre, Apiculture, ruches, colonies, Le Verger, Bouresse, Sud Vienne
15h30 : les abeilles ont été dérangées et désorganisées. Un bon nombre d'entre elles est encore posé à l'extérieur, sur un côté de la ruche. Les gardiennes veillent au grain et me fond comprendre que ma présence leur est indésirable. Une petite piqûre de rappel signe mon baptème des abeilles. Sans protection, c'est fatal. On ne m'y reprendra pas !
Ouverture de la hausse n1 et pose d`une seconde hausse, 01 mai 2021, Le Verger, Bouresse (13)
1er mai 2021 : Petite visite de la hausse, aujourd'hui. Pas question de déranger les abeilles trop longtemps. Il faut juste voir l'état de la hausse. Depuis une semaine, les cadres ont incroyablement changé : ils sont tous bâtis et les alvéoles regorgent de nectar. Les abeilles sont très nombreuses à s'affairer autour des petits hexagones de cire. Les cadres sont lourds mais les provisions ne sont pas encore operculées. Laissons la maturation se faire. Le miel doit être suffisamment déshydraté (18 % d'humidité) pour pouvoir se conserver. 
Ouverture de la hausse et pose d`une seconde hausse, rucher, ruche, apiculture, 01 mai 2021, Le Verger, Bouresse (14)
De petites constructions de cire sur le dessus des cadres sont le signe que les abeilles ont besoin d'encore plus de place pour stocker leur récolte. Une seule hausse ne suffit plus. C'est le temps de poser une seconde hausse à cette ruche ! 
Ouverture de la hausse n1 et pose d`une seconde hausse, samedi 01 mai 2021, Ruche, rucher, Apiculture, Le Verger, Bouresse (1)

  • SandrinePhotos dit :
    2/5/2021

    Bonjour, Michel ! Pour l'instant, je n'ai pas encore pu capturer de nouvel essaim. Ce n'est pas si facile d'être là au bon moment quand on est en activité. Mais j'espère que la deuxième ruche va trouver preneur rapidement. En tout cas, la première colonie se porte très bien et en une semaine, la première hausse était pleine. Je ne sais pas si ce sera aussi rapide pour la seconde car beaucoup de pluie est prévue cette semaine. Elles font un travail incroyable, en tout cas. Passionnant à observer. Et de votre côté, des naissances chez les Grands Paons ? Rien ici. Direction l'Aude cette semaine pour une chasse à l'orchidée ! De belles photos en perspective, j'espère ! A très bientôt, Sandrine

  • Michel C dit :
    2/5/2021

    Bonjour, Super !! la production est en hausse !!!! A quand la deuxième ruche ????