SandrinePhotos - Esprit Nature
Salamandre tachetée, Salamandra salamandra, Urodèles, Salamandridae, Refuge LPO La Planchette, Queaux (13)
Autres petites Bêtes (p.3)

Salamandre tachetée, Salamandra salamandra, Urodèles, Salamandridae, Refuge LPO La Planchette, Queaux (13)
Salamandre tachetée - Salamandra salamandra - Salamandridae
Voici une salamandre tachetée bien dodue qui a trouvé refuge sous un paillis de ronces pour passer l'hiver. Sa peau est brillante, lisse, sans écailles, noire rayée de jaune vif. Mieux vaut ne pas y toucher car elle sécrète un poison pour dissuader les prédateurs. Sa tête est ronde, sa queue assez courte. Elle n'a pas de griffes. Elle apprécie les zones humides et boisées aux abords d'un cours d'eau qui lui permettent d'hiberner en toute tranquillité. L'accouplement a lieu à la fin de l'été. Le mâle dépose son sperme sur le cloaque de la femelle qui l'absorbe ainsi. La gestation va durer plusieurs mois. En février, elle sort de sa cachette et recherche flaques, fossés ou mares peu profondes pour pondre ses oeufs. Les juvéniles resteront dans l'eau deux ou trois mois, le temps que leurs poumons soient complètement développés. L'alimentation de cet étonnant urodèle est constituée de vers, d'escargots et de petites insectes qu'il capture le plus souvent la nuit.
(Refuge LPO La Planchette, Queaux, le 28/11/2019)

Salamandre tachetée, Salamandra salamandra, Urodèles, Salamandridae, Refuge LPO La Planchette, Queaux (3)Salamandre tachetée, Salamandra salamandra, Urodèles, Salamandridae, Refuge LPO La Planchette, Queaux (12)
*****
Calotritons des Pyrénées mâle et femelle accouplés, Calotriton asper, Euprocte des Pyrénées, Salamandridae, La Dent d`Orlu, Ariège, juillet 2016
Calotritons des Pyrénées mâle et femelle accouplés 
 Calotriton asper - Salamandridae
 Appelé auparavant l'Euprocte des Pyrénées, le Calotriton est une espèce endémique et protégée des Pyrénées. Il figure sur la Liste rouge des amphibiens de France métropolitaine 2015. Il ressemble à une Salamandre, la tête large et le corps plat. Son dos est rugueux et de couleur vert olive. Son ventre est teinté de jaune ou d'orangé. Alors qu'il passe l'hiver enterré au sec, il se dirige vers les sources, les torrents ou les petits cours d'eau à la période de reproduction (avril-août). La femelle pond ses oeufs isolément sous les pierres. Les jeunes larves naîtront 5 à 6 semaines plus tard mais ne deviendront adultes qu'après une longue métamorphose et minimum deux ans avant de pouvoir se reproduire : une très longue étreinte amoureuse pendant laquelle le mâle s'entortille solidement à la femelle en la maintenant de sa queue et de ses pattes. 
(La Dent d'Orlu, Ariège, juillet 2016)
Triton palmé, Lissotriton helveticus, amphibien du Poitou-Charentes, Salamandridae, Bouresse (26)
Triton palmé juvénile - Lissotriton helveticus
Autour de la mare, la vie commence à s'éveiller. Une pierre, un bout de bois, un morceau d'écorce, tous ces éléments du paysage ne sont pas là pour rien. Ils permettent à une micro faune de se mettre à l'abri, d'hiverner ou d'achever sa croissance avant le grand réveil du printemps. Ainsi, est-ce le cas pour ces jeunes Tritons palmés qui ne tarderont pas à regagner leur milieu aquatique. (Bouresse, 08/03/2015)
 

  • SandrinePhotos dit :
    29/11/2019

    Bonjour, Michel ! Comme vous dites ! Ce terrain au bord de la Vienne se dévoile petit à petit et les surprises vont être nombreuses, je le sens ! Pour la Salamandre, c'était ma première ! Je l'ai mise dans la casquette de mon mari pour la déplacer. Elle avait hâte de retourner se cacher. Je n'ai pas pu en profiter longtemps. Mais je suis sûre qu'il y aura de nouvelles occasions de la croiser, maintenant !

  • Michel C dit :
    29/11/2019

    Bonjour Sandrine, ... J'ai déjà rencontré la salamandre 3 ou 4 fois, dans un coin de forêt humide. Elle n'est pas toxique (irritante) pour l'homme, sauf muqueuses ou plaie cutanée. Alors, je l'ai prise en main pour mieux l'admirer !!! Quel magnifique animal , j'aimerais en voir plus souvent ,mais elle se fait rare. Il me semble qu'elle est protégée. Voilà une première bonne surprise de votre refuge au bord de l'eau, je pense que vous en aurez bien d'autre.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site