SandrinePhotos - Esprit Nature
Hibou moyen duc, Asio otus, rapaces nocturnes du Poitou-Charentes, Night owl, Long-eared owl, Bouresse, Nature in France
Animaux sauvages - Page 2
Cigognes blanches, Ciconia ciconia, Oiseaux migrateurs, La Rallerie, Persac, Vienne 86 (18)
Cigognes blanches - Ciconia ciconia
Alors que l'Europe est touchée par une grande vague de froid, les cigognes ont entammé leur migration printanière. Ces oiseaux migrateurs ne sont que de passage dans notre département, la Vienne, mais s'arrêtent volontiers une journée pour se reposer et se ravitailler. Elles ne volent pas la nuit et reprendront probablement leur vol au petit matin pour rejoindre leur lieu de nidification, en Allemagne ou aux Pays-Bas. 
(Chaumeil, Persac, le 13/02/2021)

Cigognes blanches, Ciconia ciconia, Oiseaux migrateurs, La Rallerie, Persac Vienne 86 (25)
*****
Hibou moyen duc, Asio otus, rapaces nocturnes du Poitou-Charentes, Night owl, Long-eared owl, Bouresse, Nature in France
Hibou moyen duc Asio otus - Strigidae
Le Hibou moyen duc est le hibou le plus commun en Poitou-Charentes. D'assez grande taille, il affectionne les cèdres et les sapins pour venir se reposer dans la journée, en groupe parfois. Son plumage est gris-brun, parfait pour se camoufler dans les branchages. Il arbore deux grandes aigrettes, dressées sur la tête et possède un regard perçant de couleur orangé très impressionnant. C'est en cherchant des pelotes de réjection que j'ai découvert sa présence et il m'a fallu beaucoup de persévérence avant de pouvoir obtenir un cliché réussi de lui. Je l'ai surpris dans son sommeil et il m'a laissé un peu de temps avant de s'envoler. 
(Bouresse, Stade Marquis de Campagne, 12/03/2015) 

Hibou Moyen duc, oiseaux, faune sauvage, jardin rue du Bureau, Bouresse 86, SandrinePhotos Esprit Nature, Biodiversité en Région Nouvelle-Aquitaine, Poitou, Sud-Vienne (11)
J'avais remarqué depuis le printemps 2016 quelques pelotes au pied d'un immense laurier qui pousse au fond de notre jardin. Ayant interrogé le voisinage, il s'avérait que plusieurs individus avaient déjà été remarqués en journée, perchés dans le grand buis de  M et Mme Le Roux, alors que le jardinier était en plein travail, ou dans le parc de Melle Bourot, de l'autre côté du pré à moutons de M. Sillars. Il a fallu plusieurs mois avant que je puisse les observer à mon tour et, à mon étonnement, j'ai pu en compter sept et les voir s'envoler les uns après les autres. Bien cachés dans le feuillage persistant du laurier, ces Moyens-ducs ont trouvé l'endroit idéal pour se reposer. Bien entendu, je ne vais pas les déranger trop souvent, je ne voudrais pas qu'ils changent d'adresse. Feuillages et branchages ne facilitant pas la photographie non plus, mes clichés restent peu nombreux pour le moment. 
Mais le plus important, c'est de les savoir là, 
vous ne croyez pas ? 
 (Bouresse, Rue du Bureau, 05/01/2017)
*****
Chouette hulotte, Strix aluco, La Planchette, Queaux, Nikon 5600 - 07- juin 2020 (170)
Chouette hulotte - Strix aluco
Juvéniles, les Chouettes hulottes sont de vraies boules de plumes. Leur regard attendrissant en ferait craquer plus d'un ! En milieu forestier, les adultes nichent dans les arbres creux ou d'anciens nids suffisamment grands pour accueillir toute la famille. La femelle pond entre 2 et 4 oeufs blancs tout ronds. 
Également appelées "Chat-huant" du fait de leurs cris stridents, ces chouettes se nourrissent de rongeurs, oiseaux, insectes et batraciens. La jeune chouette devant apprendre à voler passe quelque temps au sol. Ses parents continueront à la nourrir jusqu'à ce qu'elle puisse se débrouiller toute seule.
(La Planchette, Queaux, le 07/06/2020)  Voir plus de photos

*****
Passage des grues Bouresse, Poitou-Charentes, The cranes flying over Bouresse 18 février 2013, SandrinePhotos
Grues cendrées - Grus grus
Nous sommes le 18 février 2013 et depuis hier, on ne cesse d'apercevoir des grues cendrées passer au-dessus de notre village et l'on ne peut être insensible à leur cri perçant, khrô khrô, que l'on entend de très loin. Cet échassier gris au long cou mesure un mètre de long pour une envergure moyenne de deux mètres. Vu d'en bas, on a bien du mal à imaginer qu'elles sont si grandes. Les grues passent l'hiver en Afrique, puis regagnent l'Europe du Nord au printemps pour se reproduire. Leur vol migratoire est en forme de V. Les grues plânent, cou et pattes tendus, se laissant porter par les courants pour économiser leurs ressources. Quand celle qui se trouve en tête de la formation est fatiguée, elle passe à l'arrière et se fait remplacer par une autre de ses congénères. Elles vivent dans les zones marécageuses et se nourrissent principalement d'insectes, de graines, de jeunes pousses et de divers petits mollusques.
*****
Buse au sommet d`un grand grand arbre, Au bord de la Dive, Bouresse, Poitou-Charentes, Vienne
Buse variable - Buteo buteo
La buse, majestueuse, perchée au sommet d'un arbre, surveille de son oeil aiguisé le moindre mouvement au sol, prête à fondre sur sa proie. Elle pousse un cri strident en s'envolant, tournoie, puis va se poser un plus loin. C'est son territoire, ici. Elle ne s'en éloigne pas beaucoup. Février. Ce n'est pas encore la saison de nourrir les petits, mais dans quelques mois la chasse sera ouverte et les petits rongeurs devront redoubler d'ingéniosité pour ne pas finir dans les serres de ce rapace ! (01/02/2014)

Buse variable juvénile qui vient boire de l'eau et prendre son bain au Verger
(Le Verger, Bouresse, le 01/10/2019)

  • SandrinePhotos dit :
    6/1/2017

    C'est un grand privilège, en effet ! On va tout faire pour qu'ils se sentent bien chez nous !

  • Christiane dit :
    5/1/2017

    Des Ducs ! Que de noblesse dans leur regard !!!! Super effectivement d'en avoir si prêt de soi...