SandrinePhotos - Esprit Nature
Salsifis des prés, Tragopogon pratensis, Fleurs sauvages jaunes, le Verger, Bouresse, Région Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes (13)
Fleurs sauvages jaunes- Page 3


Solidage verge d`or, Solidago virgaurea, Fleur sauvage jaune, Balade le long de la Vienne, Le Couret, La Roche, Préau, Queaux, Vienne 86
Solidage verge-d'or - Solidago virgaurea
Le Solidage verge-d'or fleurit en bord de Vienne au beau milieu des immenses blocs de granit qui façonnent la rivière. Sa tige est fine et droite, ses feuilles, étroites et lancéolées, alternes et elliptiques. Ses fleurs jaune vif sont regroupées sur la partie haute de la plante. Elle fleurit jusqu'aux premières gelées. (Balade le long de la Vienne sous Roche, Queaux, le 29/11/2020)

Solidage verge d`or, Solidago virgaurea, Fleur sauvage jaune, Balade le long de la Vienne, Le Couret, La Roche, Préau, Queaux 86 (14)
*****
Seneçon sud-africain, Senecio inaequidens, Grange, fleurs sauvages jaunes, Bouresse, Biodiversité du Sud Vienne 86 (1)
Seneçon sud-africain - Séneçon du Cap - Senecio inaequidens
Ce Séneçon originaire d'Afrique du Sud est une plante infatigable qui fleurit tout l'été jusqu'au mois de décembre. Ses fleurs jaunes radiées ont une bonne douzaine de pétales longs et étalés. Ses feuilles sont longues et pointues, très fines, 3 mm de large, et discrètement dentées. Ses boutons floraux ont de petites touches de pourpre à l'extrémité des bractées. Le Séneçon sud-africain est considéré comme une plante invasive et s'installe en Europe depuis le début du XXème siècle, rapporté par le commerce de laine de mouton. C'est une plante peu exigeante habituée à un sol pauvre. Ses très nombreuses graines aériennes lui permettent de s'implanter un peu partout aux dépends des espèces locales.
(La Grange, Bouresse, le 22/11/2020)

Seneçon sud-africain, Senecio inaequidens, Grange, fleurs sauvages jaunes, Bouresse, Biodiversité du Sud Vienne 86 (2)
*****
Séneçon commun, Senecio vulgaris, Fleurs sauvages jaunes, jardin, le Verger, Bouresse, Sud-Vienne, Vienne et Gartempe, biodiversité en région Nouvelle-Aquitaine (3)
Séneçon commun - Senecio vulgaris
Le Séneçon commun est une petite plante annuelle précoce. Elle fleurit dès le mois de février et ne craint pas les gelées occasionnelles. Ses feuilles sont laineuses et découpées d'une façon très irrégulière. Ses capitules sont cylindriques et assez petites. Ses fleurs en languette sont très courtes et donnent après floraison de jolies petites aigrettes blanches et soyeuses. Ses bractées sont ponctuées de noir à leur extrémité. Appelé également, Séneçon des oiseaux, il fait le régal de nos amis à plumes et de certains petits mammifères. Mais attention, elle est toxique pour le foie du bétail des humains !  (Bouresse, le Verger, 13/02/2017)
Séneçon commun, Senecio vulgaris, Fleurs sauvages jaunes, jardin, le Verger, Bouresse, Sud-Vienne, biodiversité en région Nouvelle-Aquitaine (2)Séneçon commun, Senecio vulgaris, Fleurs sauvages jaunes, jardin, le Verger, Bouresse, Sud-Vienne, Vienne et Gartempe, biodiversité en région Nouvelle-Aquitaine (4)
*******
Séneçon jacobée, Senecio jacobaea, Fleurs sauvages jaunes, Yellow wild flowers, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, Biodiversité en région Nouvelle Aquitaine (9)Séneçon jacobée, Senecio jacobaea, Fleur jaunes sauvages, Jardin, Le Verger, Bouresse 86, région Nouvelle Aquitaine (40)
Séneçon jacobée - Senecio jacobaea
Le Séneçon jacobée a de petits bouquets de fleurs jaunes aux pétales rayonnants dressés au sommet d'une longue et robuste tige. Ses feuilles sont très découpées. Cette plante est toxique pour les chevaux et les bovins, mais fait le régal des chevreuils dont on peut suivre les déplacements en suivant les Séneçons grignotés. En été, ce sont les chenilles de la Goutte de sang qui se régalent.  (Bouresse, Le Verger, 15/06/2016)
Tussilage, Tussilago farfara, fleurs sauvages, Bouresse la Croix Curé, Poitou-Charentes Février 2012Tussilage, Tussilago farfara, tige à écailles pourprées et bouton la Croix Curé, Fleurs sauvages, Bouresse, Poitou-Charentes, Février 2012
 Tussilage Tussilago farfara 
 Cette fleur sauvage est également nommée Pas d'Âne pour ses feuilles en forme de sabot et autrefois appelée "Filius ante Patrem", le fils avant le père, car ses fleurs poussent avant ses feuilles. Dès le mois de février, on peut voir leurs tiges aux écailles pourprées sortir de terre. Les fleurs fleurissent en mars et se transforment en fruits à aigrettes vaporeuses qui seront très vite emportées par le vent. Les feuilles n'apparaissent qu'à la fin de la floraison, en avril-mai. Je ne connais qu'un seul endroit dans mon village où pousse le tussilage. J'espère qu'il sera préservé. (Voir plus de photos)
Porcelle enracinée, Salade de porc, Hypochaeris radicata, Grande fleur jaune, feuilles rugueuses et velues, Le Verger, Bouresse, A-L-Poitou-Charentes (10)
Porcelle enracinée - Hypochaeris radicata 
La Porcelle enracinée, 
également appelée Salade de Porc, pousse dans les chemins ou les prairies ensoleillées. Ses longues tiges glabres portent des écailles et ses feuilles sont très découpées et velues. (Bouresse, le Verger, 09/05/2016)
Lampsane commune, Graceline, Lampsana communis, Fleurs sauvages jaunes, Yellow wild flowers, Biodiversité, Le Verger, Bouresse, région ALPC (4)
Lampsane commune - Lampsana communis 
La Lampsane commune, ou Graceline, a de petites fleurs jaune pâle. Elles s'épanouissent au bout d'une longue tige grêle par groupe de 8 à 15. Ses feuilles sont assez larges, pointues, dentées et parfois lobées le long de la tige. Ses pétales sont en languettes comme le pissenlit, mais ses fruits ne donnent pas d'aigrettes. (Bouresse, Le Verger, 22/05/2016)
Salsifis des prés, Tragopogon pratensis, Fleurs sauvages jaunes, le Verger, Bouresse, Région Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes (13)
Salsifis des prés - Tragopogon pratensis
Le Salsifis des prés, ou Barbe de Bouc, est une fleur plutôt capricieuse car elle ne s'ouvre que si le soleil vient chatouiller la pointe de ses pétales endormis. Ses sépales sont beaucoup plus longs que ses pétales et ses étamines sont marquées de brun. Ses graines ressemblent à des parapluies retournés et sont plus grandes que celles du pissenlit. (Bouresse, le Verger, 09/05/2016)
Pissenlit commun, Taraxacum sp, Fleurs sauvages jaunes, jardin, le Verger, Bouresse (19)Pissenlit fané, Dandelion, jardin, Bouresse, le Verger 86 (2)
Pissenlit commun - Taraxacum sp.
Fleurissant au tout début du mois d'avril, le Pissenlit fait le régal des abeilles et autres insectes pollinisateurs. Ses feuilles étalées en rosette ont des dents triangulaires, ce qui lui a peut-être valu son surnom de "Dent de Lion". Ses fleurs aux très nombreux pétales sont d'un jaune soutenu. Ses jeunes feuilles peuvent se consommer cuites ou crues, pour celles et ceux qui aiment leur amertume. Avec les fleurs épanouies, l'on prépare une délicieuse gelée.
Ses graines en forme de petits parachutes se dispersent aisément au gré du vent et colonisent rapidement prairies et bords de route.
(Bouresse, le Verger, 03/04/2017)  Voir plus de photos

  • Sandrinephotos dit :
    24/11/2020

    Bonjour ! Je n'en avais encore jamais vu moi non plus. Elle s'est installée depuis le printemps dans notre rue et ne cesse de fleurir. Je n'avais pas encore pris le temps de l'identifier et j'ai tout juste posté l'observation sur la base de données locales de WNat. Cette plante fait son p'tit bonhomme de chemin et nous risquons de la croiser de plus en plus souvent ! Très belle journée, Michel ! =D

  • Michel C dit :
    23/11/2020

    Bonsoir Sandrine, ..... Au cours d'une balade (entre les deux confinements !!! ) , j'ai été intrigué par une abondante floraison jaune sur un talus de chemin de fer. Je découvre alors une plante inconnue pour moi. Après quelques recherche , le verdict tombe : Séneçon du Cap. Encore une invasive !!! pour le moment (Source Tela-Botanica) elle est très présente sur la bordure Ouest de la Méditerranée, présence éparse en Ile de France et une observation dans la Vienne, - la vôtre peut-être ??
    Au cours d'un petit tour confiné, j'ai observé sur un pied de moutarde une cinquantaine de chenilles de Piéride du chou, un peu étonnant pour l'époque !!! Pour m'amuser un peu, j'en ai prélevé cinq que j'élève sur des feuilles de navet, elles sont preneuses.....
    Bonne santé à vous.