SandrinePhotos - Esprit Nature
Lasiocampa quercus-Bombyx du chêne-Minime à bandes jaunes- Papillon de nuit-The Oak Eggar moth- 20 aot 2012- Bouresse-Poitou-Charentes (4)
Chenilles et Papillons de nuit (p.7)
Chenille du Bombyx de l`aubépine, Trichiura crataegi, Lasiocampidae, Papillon de nuit, Moths and butterflies, chemin de randonnée, Bouresse, Poitou-Charentes
Chenille du Bombyx de l'aubépine - Trichiura crataegi-Lasiocampidae 
La chenille de ce bombyx mesure jusqu'à 4 cm et grandit sur différents arbustes et feuillus. Elle se nourrit d'aubépine, mais aussi de prunelliers, de chênes, de noisetiers, etc... À terme, entre avril et juin, elle tisse son cocon au niveau du sol. Puis l'imago apparaît au mois d'août. Les oeufs sont pondus sur les branches au début de l'automne mais les petits chenilles ne naîtront qu'au printemps suivant. Elles ont des touffes de soies rousses sur le dos. Leurs couleurs sont assez variables, avec une majorité de noir et des zones latérales rouges, blanches ou jaunes.
Lasiocampa quercus-Bombyx du chêne-Minime à bandes jaunes- Papillon de nuit-The Oak Eggar moth- 20 aot 2012- Bouresse-Poitou-Charentes (4)Chenille du Bombyx du chêne, Lasiocampa quercus - Bouresse, Poitou-Charentes 23 novembre 2012 (1)
Le Bombyx du chêne - Lasiocampa quercus - Lasiocampidae
Un Bombyx est venu frapper à ma fenêtre par une chaude nuit d'été. Affolé par la lumière, se heurtant à la vitre, il a fini par se poser sur ma main. Une véritable douceur s'en dégageait. J'avais presque envie de le caresser... 
Il devait faire 7cm d'envergure. Sa chenille est tout d'abord bleue, orange et blanche, pourvue de longues soies éparses. Après plusieurs mues, elle prend des teintes brunes et peut mesurer jusqu'à 8cm. Elle vit dans les haies sauvages, les bois, les bruyères et se nourrit de ronce (et non de feuilles de chêne!). Elle hiberne peu de temps après sa naissance en août. Elle achève son développement au printemps suivant et se nymphose en juillet. L'imago apparaît en août, comme celui-ci, une femelle. Le mâle, plus foncé, aux antennes bipectinées, se croise dans la journée, sur les sentiers ensoleillés, alors que la femelle reste à l'abri et ne sort que le soir. Elle pondra ses oeufs en vol. (Voir plus de photos)
Grappe d`oeufs de Bombyx de la ronce Macrothylacia Rubi Papillons de nuit sur ronce et lierre Bouresse Poitou-Charentes (5)
Grappes d'oeufs de Bombyx de la ronce - Macrothylacia rubi - Lasiocampidae
Voici deux grappes d'oeufs que j'ai trouvées dans mon jardin aujourd'hui 12 juin 2012. La première est fixée tout au bout d'une feuille de ronce et la seconde, le long d'une branche de lierre.  De petites chenilles noires aux soies rousses devraient naître à la fin du mois. Elles sont surnommées les "Anneaux du Diable" parce que leurs soies sont urticantes et qu'au moindre danger, elles s'enroulent sur elles-mêmes, pouvant rester ainsi très longtemps. Je guetterai leur apparition...
Naissance de chenilles de Bombyx de la Ronce Macrothylacia Rubi 16 juin 2012 Bouresse Poitou-Charentes
Naissances des Chenilles de Bombyx de la ronce
Aujourd'hui 16 juin 2012, les petites chenilles sont sorties de leurs oeufs. Pour l'instant, elles sont noires, rayées de fines lignes jaunes et recouvertes de longues soies blanches.Chenille du Bombyx de la ronce-Macrothylacia rubi-Fox moth caterpillar-The devil`s ring in French-Bouresse, Poitou-Charentes Sandrinephotos
Chenille du Bombyx de la ronce adulte
Et voilà, la petite chenille a bien grandi ! Elle s'est recouverte de soies rousses sur le dos et de soies grises sur les flancs. Elle va bientôt entrer en hibernation en attendant le printemps prochain, se nymphosera en mars ou avril et un nouveau papillon naîtra au mois de mai...
Bombyx de la ronce mâle et femelle, Macrothylacia rubi, La Polyphage, accouplement, papillons de nuit, Le Verger, Bouresse 86 (2)
Chez les Bombyx de la Ronce, le mâle est bien plus petit que la femelle. Ses ailes sont rousses, alors que celles de la femelle sont plus ternes. Deux lignes blanches parallèles barrent leurs ailes et le mâle arbore de magnifiques antennes bipectinées.
Il est 19h00. Un jeune mâle vole, virevolte, se cogne dans les hautes herbes. Il semble complètement désorienté, mais pourtant, il sait très bien ce qu'il fait : dans une parade nuptiale ininterrompue, il tourne autour de sa belle, la charme, la captive jusqu'au moment ultime où les deux papillons s'unissent. Tout redevient calme, nul ne bouge. Chut ! Laissons-les tranquilles, une nouvelle génération se prépare...(Bouresse, Le Verger, 17/05/2016)  
Bombyx du trèfle, Lasiocampa trifolii, Chenille jaune vif, yellow caterpillar, Mothes and butterflies of Poitou-Charentes, SandrinePhotos, Nature in France
Chenille du Bombyx du trèfle - Lasiocampa trifolii - Lasiocampidae
Cette chenille noire aux soies jaune vif vit sur les genêts, les ronces, les trèfles, les gesses. Elle mesure 6 cm à terme et confectionne son cocon sur la plante nourricière, non loin du sol, au début de l'été. Son papillon ressemble au Bombyx du chêne, mais en plus petit : de couleur caramel avec deux petits ocelles blancs sur les ailes supérieures.
Chenille de la Livrée-Malacosoma neustria-Lasiocampidae, Caterpillars and butterflies, SandrinePhotos, Poitou-Charentes31 mai 2013 (94)
Chenille de la Livrée - Malacosoma neustria - Lasiocampidae
Chenille au corps bleu-gris ornée de lignes blanches, noires et orangés, la Malacosoma Neustria vit sur différents arbres ou plantes comme l'aubépine, le prunellier, les saules, ou même ici des ronces. Elle a également deux taches caractéristiques sur sa tête, comme deux gros yeux et une pillosité assez développée. Cette chenille nait en avril et se nourrit jusqu'en juin. Arrivée à maturité, environ un mois plus tard, elle se renferme dans un cocon tissé dans les feuilles non loin du sol et émergera au mois de juillet ou août de la même année sous la forme d'un gros papillon roux.
(Voir plus de photos)

Laineuse du chêne ou du Prunellier, Eriogaster catax, Bombyx evérie, Papillons de nuit, Forêt de Lussac (11)
Chenille de la Laineuse du Prunellier - Eriogaster catax - Lasiocampidae
La chenille de la laineuse du Prunellier a de longues soies noires et blanches, des reflets roux et des motifs latéraux bleus et blancs. Elle vit avec d'autres chenilles de son espèce sous un voile de soie et peut rester plusieurs années en chrysalide avant d'éclore. Le papillon est roux, velu, avec une tache ronde et blanche sur les ailes supérieures. La femelle ne s'alimente pas mais veille à la reproduction de l'espèce. C'est une espèce protégée. (Forêt de Lussac-Les-Châteaux, 10/05/2015)
Chenille d`Euthrix potatoria, la Buveuse, Papillons de nuit, Mothes and butterflies, Caterpillars, Bouresse, Poitou-Charentes, SandrinePhotos
Chenille de la Buveuse - Euthrix potatoria - Lasiocampidae
Cette longue chenille au dos bleuté vit sur différentes plantes herbacées, comme le chiendent. Elle mesure jusqu'à 75 mm. Beau spécimen ! Ses flancs sont recouverts de touffes de soies blanches. Son dos est ponctué de touffes de soies noires et le premier segment porte un petit toupet roux. Avec toutes ces soies, on aurait du l'appeler la Frileuse ! C'est au printemps, après hibernation, que les petites chenilles achèvent leur développement. Elles se nymphosent au mois de juin et c'est en juillet qu'émerge un joli papillon aux belles teintes rousses. La Buveuse serait très friande de gouttes de rosée. Rien de tel pour commencer une bonne journée !

  • Michel C dit :
    13/6/2018

    Bonsoir, Votre hôtel à insecte se remplit, voyez qu'il n'est pas superflu ^^ Il y a pourtant un pilleur qui le vide !!! Vous allez devoir installer un caméra de surveillance pour démasquer le coupable. Pour ce genre d'action, j'aurais tendance à soupçonner une pie, ces oiseaux consomment tout ce qui ce mange, même trop souvent les oisillons servis dans les nids de merles ou autres. A bientôt une image du bâtisseur inconnu ? En tous cas le Verger s'anime sérieusement, bravo à vous, les efforts sont récompensés .

  • SandrinePhotos dit :
    12/6/2018

    Bien sûr, il s'agit bien de la dernière mue de la chenille ! En ce qui concerne les phasmes à tiare, je me souviens aussi de quelques pincements de doigts et j'évitais d'y toucher. Pas toujours faciles, les élevages ! Sinon, il y a eu pas mal de nichées au Verger, mésanges bleues, pics épeiches, pigeons, merles et d'autres que l'on ne soupçonne pas. J'avais prévu de mettre quelques photos prochainement, justement. En ce moment, je guette un nichoir qui se remplit de mousse. Mais impossible d'identifier le bâtisseur pour l'instant...Les petits trous de l'hôtel à insectes se remplissent également, mais la dernière rangée de cases (pommes de pin, mousse et bois pourri) se fait constamment déranger par je ne sais quelle bestiole. Il s'en passe des choses quand nous avons le dos tourné !

  • Michel C dit :
    11/6/2018

    Bonjour, .....Saine curiosité que d'ouvrir ce cocon d'écaille pourpre, c'est surprenant !!! Il me semble que cette jolie touffe de poils en pinceau, placée à l'extrémité de la chrysalide, est l'exuvie de la chenille. Jolie et instructive photo, bravo !!!

  • SandrinePhotos dit :
    26/1/2018

    De rien Barbad ! Si jamais vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur le site, n'hésitez pas à m'envoyer une photographie pour que je vous aide à l'identification ! sandrine86410@orange.fr

  • barbad dit :
    25/1/2018

    Merci pour toutes ces belles photos bien documentées qui m'ont permis d'identifier certains sujets rencontrés.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site