SandrinePhotos - Esprit Nature
Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (15)
Les vers à soie, toute une éducation ! Page 5
21 octobre : 2 nouveaux mâles et 5 nouvelles femelles. 
Le nombre de cocons encore pleins se réduit sérieusement. 
Alors, aujourd'hui, c'est décidé, je dévide un cocon ! C'est vrai que cela ne m'enchante pas de sacrifier un papillon, mais cela fait partie de l'expérience, non ?
 
Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (11) Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (8)
Je prépare le matériel nécessaire : une casserole d'eau bouillante, un couvercle, une petite branche de bruyère pour "attraper" le début du fil, une bobine vide et bien sûr un cocon, pris au hasard parmi ceux qui restaient.
Je retire tout d'abord le léger voile de soie qui recouvre le cocon et le plonge dans l'eau bouillante. Je place le couvercle sur la casserole quelques minutes puis commence le dévidage.
Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (33)
Sous l'effet de l'eau bouillante, le grès a fondu et la soie peut être filée. À l'aide de la branche de bruyère, j'attrape les premiers fils qui viennent en paquet, appelé "frison" et que j'enroule autour de la bruyère puis vient le fil de soie à proprement parlé, encore plus fin qu'un cheveu de nouveau-né (5 microns, environ). 
Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (15)
Je commence à l'enrouler délicatement autour d'une bobine. Au fur et à mesure de la filature, la silhouette brune de la chrysalide apparaît plus nettement. Mais sa proximité est trompeuse.
Le dévidage se terminera 1h30 plus tard...
Dévidage d`un cocon de ver à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Elevage, Education, Oeufs, Chenilles, Papillons de nuit, Bouresse 86 (28)
Je n'ai pas mesuré la longueur du fil, mais vu le temps que j'ai mis pour l'extraire, vous imaginez ! Il s'est coupé à plusieurs reprises. Pour obtenir un fil plus solide, il faudrait en filer au moins quatre à la fois. Mais sans machine, cela est impossible.
Voilà, le dévidage est terminé. Il ne reste plus que la chrysalide et la dernière mue de la chenille, soustraites à leur enveloppe protectrice. 
22 octobre : 5 nouveaux mâles et 4 nouvelles femelles. 
67 papillons ont vu le jour. Plus que 6 cocons à éclore sur les 73. 
Un cocon était particulièrement gros et faisait deux fois la taille d'un cocon normal.
Devinerez-vous pourquoi ? Eh, bien, deux chenilles se sont associées pour confectionner un seul et même cocon. Un cocon à deux places.
Elevage de vers à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, cocon double, deux chrysalides, Bouresse 86
À l'intérieur, deux chrysalides, deux mues. Mais deux femelles papillons au ventre rebondi, qui ont eu bien du mal à s'en extraire. J'ai du leur prêter main forte en les dégageant de l'orifice, car leur petites ailes atrophiées ne leur permettaient pas de sortir du cocon. Leurs ailes ne se sont pas déployées par la suite. Mais malgré leurs imperfections, deux mâles sont venus à leur rencontre.
 
Elevage de vers à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Femelle au repos après la ponte, Bouresse, Poitou 86 (7) 
Femelle au repos après la ponte
 
24 octobre : 2 nouveaux mâles aujourd'hui, mais aucune femelle. 
Les mâles sont pourtant à leur recherche, mais elles ne sont pas assez nombreuses pour satisfaire tout ce petit monde.
Il ne reste plus que 5 cocons. Je ne vais pas tarder à démonter mon installation et à tout ranger, précieusement, dans une boîte. (Je suis très conservatrice !)
Les papillons sont encore tous vivants, 10 jours après les premières naissances.
48 mâles, 21 femelles
25 octobre : 1 mâle et 2 femelles. 
Les jeunes prétendants trouvent tout seuls le chemin de leurs dulcinées. 
Comme prévu, l'installation a été démontée. J'ai mis de côté les cocons vides et rassemblé les derniers à éclore. 
Bombyx du Mrier femelle, Bombyx mori, papillon de nuit, Elevage de vers à soie, Bouresse 86 (7)
27 octobre : Pas de nouvelles naissances, ce matin. Il ne reste plus que 2 cocons.
Les papillons sont beaucoup moins remuants. Un premier mâle ainsi qu'une femelle ont fini leur courte vie aujourd'hui... Drôle de vie pour ces petits êtres qui ne naissent que pour se reproduire, après une longue et délicate métamorphose. Ils ne mangent pas, ne boivent pas, ne volent pas. Deux semaines à vivre pour que la chaîne ne se brise pas et qu'au printemps, alors que les mûriers referont leur beau feuillage, une nouvelle génération de chenilles puisse naître en toute quiétude.
Elevage de vers à soie, Oeufs, Graines, Bombyx du mrier, Bombyx mori, Bouresse, Poitou 86 (39)
Je voudrais à nouveau remercier le Musée de la soie de Saint-Hippolyte-du-Fort pour m'avoir donné l'occasion de réaliser cet élevage. Une aventure passionnante qui m'a permis de découvrir une activité ancestrale que je ne connaissais pas et de vivre au côté d'adorables petites créatures qui vont bien me manquer...
http://www.museedelasoie-cevennes.com/
29 octobre : Les deux derniers cocons viennent d'éclore ce matin. 2 femelles. Les mâles qui semblaient inertes se réveillent à l'appel des phéromones. Un sursaut de vigueur les assaille, tous prêts à rejoindre les belles. Mais seulement deux en auront le privilège. 
 
18 novembre : Cet épisode est terminé. Tous les papillons ont fini leur courte vie au chaud, dans la maison.
Il ne reste plus que les oeufs, conservés au réfrigérateur, pour renouveler l'expérience au printemps prochain, quand les Mûriers auront à nouveau des feuilles !

~ The End ~



28/10/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Merci, Michel ! C'est magnifique et ça me touche beaucoup !


27/10/2017

Commentaire de Michel C
Bonsoir et merci à vous Sandrine !!!. Pour nous avoir fait vivre en direct le cycle du ver à soie, voici un petit remerciement en vers ... à soie, bien sûr.^^

Pour faire découvrir un univers,
Il ne faut pas le garder pour soi.
Par vos photos, on a découvert
L'élaboration de la soie.
Vos commentaires précis et divers
Donnent envie d'essayer chez soi.
Et, de ce partage très ouvert
Vous pouvez être fière, çà va de soi.

Merci pour ces pages, pour le partage, pour les échanges.


23/10/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour.....C'est vrai, vous avez raison, j'aurais du dire " Nous savons tout sur --l'élevage-- du ver à soie". Il reste bien entendu toute l'histoire de la soie et de son industrie, de sa légendaire découverte par une princesse chinoise jusqu'à la concurrence du premier fil synthétique, en passant par Pasteur et la révolte des Canuts. De quoi intéresser une classe toute une année.D'ailleurs, vous avez déjà choisi le thème : Le ver à soie, toute une éducation.


22/10/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Il en reste encore tant à apprendre ! Je n'ai fait que relever mes observations ! Je crois que j'ai déjà assez de graines comme ça. Je recommencerai l'an prochain avec les enfants de l'école dans laquelle je travaille. Mais en attendant, je profite encore de ces derniers jours en compagnie de ces petites créatures qui m'ont bien occupée depuis le mois d'août.


22/10/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour... Bravo,encore une fois, pour votre persévérance, 1h30 de dévidage !!! de quoi attraper des crampes ... Ainsi, le cycle est bouclé, nous savons tout sur le ver à soie. Merci pour le partage ^^
J'observe que les dernières éclosions donnent plus de femelles...encore des pontes à venir pour augmenter votre réserve de graines et recommencer l'an prochain !!!
A bientôt.





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement