SandrinePhotos - Esprit Nature
Jour 71, Naissance de Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, élevage de vers à soie, Bouresse, 86, Poitou-Charentes(69)
Les vers à soie, toute une éducation ! Page 4

Jour 71, Naissance de Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, élevage de vers à soie, Bouresse, 86, Poitou-Charentes(69)
15 octobre : Deux nouvelles naissances ce matin. Ils sont cinq. Craquants. Des petites têtes de Gremlins, mais aucun risque qu'ils ne se transforment en terribles créatures après minuit. Adorables. Ils s'accrochent facilement à mon doigt et se mettent à vibrer de tout leur corps, non s'en expulser un liquide blanchâtre sur ma main. Attendrissants, lorsqu'ils repeignent leurs antennes d'un petit coup de patte.
Jour 71, Naissance de Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, élevage de vers à soie, Bouresse, Poitou-Charentes(34)
11h00 : j'ai installé les papillons côte à côte, mais ils restent à bonne distance les uns des autres sans bouger. Je pense que pour l'instant, il n'y a que des mâles. Quand la première femelle va naître, ça devrait changer ! 
Jour 70, naissance des premiers papillons, Cocon, Bombyx du Mrier, Vers à soie, élevage, Bouresse, Poitou-Charentes (23)Jour 71, Naissance de Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, élevage de vers à soie, Cocons, Bouresse, Sud-Vienne, 86, Poitou-Charentes(54)
Le papillon sécréte un acide pour perforer le cocon. Cet acide dissout le grès qui recouvre la soie. Celle-ci devient alors plus fragile et permet au papillon de s'extraire, non sans mal, car il leur faut une bonne dizaine de minutes pour en sortir. Ainsi coupée, la soie ne pourra plus être filée. Elle est même parfois tachée par le liquide orangé expulsé par le papillon à la naissance.
L'ouverture du cocon se situe à l'extrémité supérieure, un trou parfaitement rond de 6 à 7 mm de large. À l'intérieur, il ne reste plus que la chrysalide vide et les restes de la dernière mue de la chenille.
Jour 72 - Naissance des Bombyx du mrier, Elevage de vers à soie, Filature, Papillons de nuit, Bouresse, Vienne 86 (5)
16 octobre : Il est 8h30, je trouve quatre nouveaux papillons dans les feuilles et huit dans les bruyères. À la naissance, leurs ailes sont toutes courtes et se déploient progressivement. Elles sont recouvertes de poudre de couleur crème. Leur abdomen est tout velu et d'une très grande douceur. Tout comme leurs petites pattes qui s'accrochent à tout ce qu'elles trouvent.
Naissance Bombyx du mrier, Acouplement mâle et femelle, Elevage de vers à soie, Bombyx mori, Chenille Papillons de nuit, Cocon, Bouresse 86, Poitou, Sud-Vienne (178)
10h30 : Une première femelle est née ce matin et vient de trouver un compagnon à son goût. L'es présentations sont très rapides. Le mâle tourne autour de la femelle en battant rapidement des ailes et recourbe son abdomen pour chercher à s'accoupler.
On en vient tout de suite aux choses sérieuses.
Organe reproducteur mâle, griffes, Elevage de vers à soie, Bombyx du mrier, Bombyx mori, cocon double, deux chrysalides, Bouresse 86 (4)
Le mâle se sert de crochets qu'il a au niveau des organes reproducteurs pour se fixer à la femelle. Ils peuvent rester dans cette position aussi longtemps que rien ne vient les déranger.
Naissance Bombyx du mrier, Elevage de vers à soie, Bombyx mori, Ponte des oeufs, Chenille Papillons de nuit, Cocon, Bouresse 86, Poitou, Sud-Vienne (165)
17 octobre : Il est 7h45, je découvre huit nouveaux papillons.
À midi, les premiers oeufs sont pondus et un deuxième couple s'est formé.
Le total est pour l'instant de 24 mâles et de 2 femelles. Les différences entre les deux ne sont pas vraiment flagrantes, il faut les voir côte à côte. Bien entendu, la femelle est plus ronde, son abdomen contenant déjà ses oeufs. Elle mesure un peu plus de 2 cm de long pour environ 5 cm d'envergure. Le mâle est plus petit, plus fin. Il mesure environ 2 cm de long pour 4 à 4,5 cm d'envergure (les ailes grandes ouvertes). Les antennes du mâle paraissent plus épaisses. Les mâles sont beaucoup plus remuants et relèvent la pointe de leur abdomen. Les femelles bougent très peu, sauf lors de la ponte. Elles déposent leurs oeufs les uns après les autres côte à côte en se déplaçant progressivement.
18 octobre : Il est 7h15, (remarquez, je me lève de plus en plus tôt !) pas encore de naissance.
Mais à partir de 7h40, 11 naissances vont s'enchaîner à une vitesse folle. Comme s'ils s'étaient donné le mot. Dans la nature, c'est la lumière du jour qui déclenche l'émergence. À la maison, je dirais que c'est plutôt les lumières artificielles. Je me demandais toujours pourquoi les naissances avaient lieu lors de mon petit déjeuner. C'est la lumière que je laissais allumée qui en était le déclencheur.
J'ai pu à loisir les regarder s'extraire de leur cocon. Magnifique. Une naissance peut durer de 5 à 20 mn. Beaucoup plus simple lorsque le cocon est accroché au sommet d'une branche. Rien ne gêne la sortie et les prises sont nombreuses. 
Bien plus compliquée lorsque 
le cocon est au creux d'une feuille.
Emergence, Naissance d`un Bombyx du mrier, Elevage de vers à soie, Bombyx mori, Chenille Papillons de nuit, Cocon, Bouresse 86, Poitou, Sud-Vienne (86)
L'extraction est une vraie prouesse et le jeune papillon doit fournir une énergie incroyable pour sortir du cocon. Toujours la tête la première, bien entendu, puis quelques pattes qui cherchent à s'accrocher un peu plus haut pour se hisser au dehors. Les antennes. Une aile après l'autre, en donnant des impulsions régulières avec les épaules et l'abdomen. Et puis, arrive enfin la délivrance. 
Pas d'euphorie, pour autant. Ils restent sont bouger jusqu'à ce que leurs ailes aient pris bonne taille et les remuent de temps en temps.
9h00 : Je décide de séparer le couple de la veille. La femelle expulse ce que je suppose être de l'urine. Ce qui a pour effet immédiat de réveiller tous les petits mâles qui ne cessent alors de bouger et battre des ailes. 3 nouveaux couples se forment parmi les nouveaux nés.
En fin de journée, deux femelles ont pondu leurs oeufs (je ne les ai pas comptés, mais il y en a beaucoup !). Les oeufs pondus hier changent déjà de couleur.
33 mâles pour 4 femelles. 
 

19 octobre : 3 nouveaux mâles et 3 nouvelles femelles.
10h15 : La présence de ces jeunes femelles a rendu fous les mâles. C'était très impressionnant, tous ces petits mâles qui se sont mis à bouger dans tous les sens, battre des ailes, se regrouper et tenter même de s'accoupler entre eux. Ils ne m'avaient pas habituée à autant de débordement. Dommage qu'il n'y est que si peu de femelles ! 
Elevage de Bombyx du mrier, Emergence, Elevage de vers à soie, Bombyx mori, Chenille Papillons de nuit, Cocon, oeufs, Bouresse 86, Poitou, Sud-Vienne (26)
Les femelles font apparaître, à l'extrémité de leur abdomen, leur appareil reproducteur constitué de glandes dégageant des phéromones pour attirer les mâles. Ni une, ni deux, les mâles rejoignent les femelles avec enthousiasme pour la grande mission de leur vie : assurer leur descendance. 
36 mâles et 7 femelles 
20 octobre : 3 nouveaux mâles et 5 nouvelles femelles.
J'ai compté le nombre d'oeufs de trois pontes différentes : 172, 218 et 246. Petit score, car elles peuvent en pondre jusqu'à 500. À moins qu'elles ne le fassent en deux fois... 
Les premiers oeufs pondus le 17 octobre sont désormais brun foncé. Ils vont être prêts pour l'hivernage dans le réfrigérateur...
39 mâles et 12 femelles

  • SandrinePhotos dit :
    20/10/2017

    Malheureusement !

  • Michel C dit :
    20/10/2017

    Bonsoir....Vous faites tout sur votre site pour faire connaître et valoriser la Nature, et tant mieux si Facebook facilite encore plus cette valorisation. Si l'intérêt est là, je suis rassuré ^^... alors qu'une étude récente montre qu'en 30 ans les populations d'insectes auraient chuté de 80°/° en Europe... il y a encore de la pédagogie à faire !!!

  • SandrinePhotos dit :
    20/10/2017

    Je poste également mes photos sur la page Facebook de mon site et là, les gens réagissent beaucoup plus ! Et puis j'en parle de vive voix avec eux lorsque l'on se croise. On me demande des nouvelles des papillons ! L'intérêt y est, rassurez-vous, Michel.

  • Michel C dit :
    19/10/2017

    Bonsoir Sandrine....Vos commentaires décrivent parfaitement la naissance d'un papillon. A travers vos descriptions, je sens l'émotion de voir aboutir deux mois et demi de travail assidu. A partir d'une chenille, voir naître un papillon reste pour moi quelque chose de magnifique. Cette recombinaison moléculaire dans la chrysalide est admirable. Superbe Nature !!! çà vaut la peine de se lever un peu plus tôt.....Il ne reste plus qu'a compter les oeufs...(par douzaine).
    Bravo, pour cette belle réussite que j'ai suivi avec intérêt.^^

  • SandrinePhotos dit :
    16/10/2017

    Oui, bien sûr, mais j'attends encore un peu...

  • Michel C dit :
    15/10/2017

    Bonsoir Sandrine....Voilà l'émergence,c'est le mot employé en entomologie pour signifier l'éclosion,je ne trouve pas çà beau !
    Voilà encore une étape de franchie, bientôt le dénouement ....Le cycle s'écoule doucement, mais tout se passe bien, encore un petit effort pour la récolte des graines. Joli le cocon coupé en deux, cliché très "parlant". Avant que tous les cocons ne se vident, allez- vous tenter le dévidage de la soie ?
    Bonne soirée et à bientôt.

  •  
     



    Créer un site
    Créer un site