SandrinePhotos - Esprit Nature
Elevage de Vers à soie, jour 22, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la soie, Saint-Hippolyte du Fort, Bouresse, 86
Les vers à soie, toute une éducation ! Page 2

Jour 23, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Bouresse 86 (7)
28 août - Jour 23 : Les chenilles atteignent aujourd'hui 2 cm.
Elles sont toujours reliées aux feuilles par un fil de soie. Alors, pour les déplacer, je saisis le morceaux de feuille avec une pince plate et la chenille suit. Elles sont encore trop petites pour les prendre à la main. Il ne s'agirait pas de les blesser !
Elles mangent beaucoup plus et les restes de feuilles sont déchiquetés en tout petits fragments.
(Merci à Michel pour sa très bonne remarque, si cela peut aider à se rendre compte de la taille réelle des chenilles.)
 
29 août - Jour 24 : Je leur donne l'équivalent d'une feuille de taille moyenne à chaque repas, une petite feuille suffisait auparavant, toujours coupée en morceaux. Je ne me suis pas encore décidée à leur donner les feuilles entières...
Jour 26, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Bouresse 86 (7)
31 août - Jour 26 : Je trouve de nouvelles mues plus grandes dans la litière. Elles mesurent environ 7 mm. Les plus grandes chenilles ont changé d'aspect. Elles sont plus blanches et leurs protubérances orangées plus vives. Les ocelles latéraux noirs, bordés de gris sont plus voyants. Les premiers segments à l'arrière de la tête forment un front tout plissé. Une frange de petits poils blancs borde le dessous de leur ventre et leurs pattes.
Jour 26, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Cévennes, Gard, Bouresse 86 (7) Jour 26, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Cévennes, Bouresse 86 (7)
De temps en temps, elles se dressent en position du cobra et restent ainsi sans bouger quelques minutes, histoire de digérer ce qu'elles viennent d'avaler, je suppose. Puis elles reprennent le cours de leur repas.
Jour 26, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Gard, Bouresse 86 (7)
Bon, allez, je sors mes allumettes. Mais je dois vous l'avouer, je n'aime pas beaucoup ces photos avec une pièce de monnaie ou une main pour rendre compte de la taille. Mais, si c'est plus parlant, pourquoi pas. C'est vrai que moi, je les ai sous les yeux !
 Je vous donne donc rendez-vous dans quelques jours pour voir si l'allumette est toujours la plus grande ! (L'allumette mesure 4,7 cm)
 
1er septembre - Jour 27 : C'est amusant, pour la première fois, je les entends grignoter. J'espère qu'elles ne vont pas m'empêcher de dormir ! Je trouve toujours de nouvelles mues de 7 mm de long dans la litière. Les plus grandes chenilles mesurent 2,5 cm. Leurs crottes, 2 mm. Mais toutes les chenilles ne sont pas au même stade. Le tissage des cocons risque d'être échelonné dans le temps...
Jour 30 - Elevage de vers à soie, Bouresse, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit(1)
2 septembre - Jour 28 : Jour de déménagement. Elles ont atteint 3 cm. Je décide de les changer de place et de les installer sur un grand plateau. Ce sera mieux pour elles. Elles seront moins à l'étroit.


 
4 septembre - Jour 30 : Après le déménagement, je teste les feuilles coupées en très gros morceaux. Aucun problème, les chenilles attaquent le bord des feuilles, toujours en mouvements circulaires, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien, ou pas grand chose. Elles ont encore pris quelques millimètres et s'approchent des 3,5 cm.
J'en ai profité pour les recompter, ce que je n'avais pas refait depuis le début de l'élevage. 
Il y a 74 chenilles sur mon plateau. Un peu moins qu'au début, mais les pertes ont dû se faire dès les premiers jours car je n'en ai trouvé aucune morte. À moins que je ne me sois trompée dans les comptes dès le départ...^^
Jour 32 - Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, Bouresse, Poitou, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Cévennes (22)
06 septembre - Jour 32 : Les plus petites chenilles procèdent à une nouvelle mue. Maintenant que je leur donne des feuilles entières ou coupées en très gros morceaux, j'ai l'impression qu'il y a un peu plus de gaspillage qu'avant. Mais pour le délitage, les grandes feuilles sont bien pratiques car il suffit de les retirer en les tenant par la tige et toutes les chenilles posées sur une même feuille sont déplacées dans le même temps.
Bientôt 4 centimètres. Leurs crottes grossissent aussi. On peut observer parfois une chenille se saisir d'une crotte pour la laisser tomber un peu plus loin. Pas question de manger des feuilles souillées ! 
08 septembre - Jour 34 : Je commence à les prendre à la main. Elles font quand même 5 mm de large, maintenant ! Mais lorsqu'elles sont solidement agrippées à une feuille avec leurs pattes à ventouse, pas moyen de les en détacher. Même les chatouilles n'y font rien ! 
Depuis deux jours, elles ne bougent plus beaucoup et semblent moins s'alimenter. De grands morceaux de feuilles restent entiers au fond de la litière. Elles restent figées sur une tige.
Une nouvelle mue se prépare ! 
Jour 35, élevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, Bouresse 86, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort (48)
09 septembre - Jour 35 : Et voilà, comme je l'avais annoncé, une nouvelle mue est en cours. Les unes après les autres, les chenilles laissent tomber derrière elles leur ancienne peau devenue trop petite. Ces mues mesurent jusqu'à 2 cm de long. Les chenilles étaient légèrement bleutées, elles sont beiges, maintenant. Deux taches noires à l'arrière de la tête leur donne un air "terrible" lorsqu'elles se redressent. Prédateurs, passez votre chemin ! Le scoli orangé sur le dernier segment pointe désormais vers l'arrière.
Jour 35, élevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, Bouresse 86, Musée de la soie, Saint-Hippolyte du Fort (41)
10 septembre - Jour 36 : Je suis allée chercher quelques branches de bruyère dans les bois cet après-midi. Les chenilles pourront y fixer leurs cocons. C'est encore un peu tôt, c'est vrai, mais mieux vaut tout avoir sous la main lorsque le moment sera venu...
 
11 septembre - Jour 37 : Je retrouve, au fond de la litière, les capsules céphaliques orangées perdues lors de la mue. Elles sont encore nombreuses, aujourd'hui. Mais les chenilles sont discrètes. Je ne les vois jamais faire. Elles sont toujours aussi flegmatiques et ne mangent pas aussi goulûment qu'au début. Je continue malgré tout de les nourrir trois fois par jour. Le plateau qui les contient est désormais complètement recouvert de feuilles. Le bout de l'allumette n'est plus bien loin...
Jour 39 - Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, Bouresse, Musée de la soie, Saint-Hippolyte du Fort (23)
Jour 39 - Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Papillons de nuit, Bouresse, Musée de la soie, Saint-Hippolyte du Fort, Gard (14) 13 septembre - Jour 39 : Nouveau déménagement. Le premier plateau est déjà trop petit. Il faut plus d'espace aux chenilles qui font maintenant 4,5 cm. Mine de rien, 74 chenilles, ça a besoin de place, même si elles ne sont pas très remuantes. Je les installe donc sur un plateau plus grand mais je ne suis pas sûre du tout qu'elles puissent y rester jusqu'à la fin...
Jour 40, Elevage de vers à soie, Bombyx du Mrier, Bombyx mori, Dernière mue, Musée de la Soie, Saint-Hippolyte du Fort, Cévennes, Gard, Bouresse 86 (15)
14 septembre - Jour 40 : Les plus grandes chenilles mesurent presque 5 cm de long pour 7 mm de large. Leurs déjections font 2 x 4 mm. Leur capsule céphalique s'est allongée, leur faisant un museau tout pointu surmonté par de gros sourcils noirs. Des anneaux bleus apparaissent en transparence de la peau. La transformation n'est pas encore finie...
 
15 septembre - Jour 41 : L'élevage prend plus de temps que prévu mais les chenilles se portent bien, c'est l'essentiel. Alors, pas de raison de s'inquiéter. Il est tard dans la saison, il fait plus frais dans la maison, les feuilles de Mûrier-Platane ne sont peut-être plus assez nourrissantes...
 
16 septembre - Jour 42 : Les plus grandes chenilles mesurent 5,5 cm contre 3 cm pour les plus petites. Elles deviennent de plus en plus dodues.
 
17 septembre - Jour 43 : Encore quelques millimètres de plus ! Elles font 6 cm, aujourd'hui.



16/9/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Nous n'avons pas encore commencé à faire de flambées et j'espère que ce n'est pas pour tout de suite ! Elle sont dans une pièce à 20° depuis le début. Je vais surveiller de près la température car il est vrai qu'il fait un peu plus frais à la maison ces derniers jours. Mais on ne va quand même pas allumer le chauffage rien que pour elles ! ^^


16/9/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour...Pour l'avoir constaté en élevant le Grand Paon de Nuit, la croissance est très influencée par la température. Plus la température est élevée,plus la croissance est rapide. C'est sans doute vrai pour le ver à soie, alors patience !!! ou alors faites leurs une petite place au coin de la cheminée....^^


15/9/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Bonjour, Michel ! Je me rends bien compte que cela prend plus de temps que prévu, mais tant que les chenilles se portent bien, je ne m'en inquiète pas. Il est tard dans la saison, les feuilles de mûrier-platane ne sont peut-être plus assez nourrissantes. Je réalise cet élevage sans le comparer à d'autres pour ne pas influencer mes commentaires et le choix de mes photos. Je verrai ça quand tout sera terminé... Patience !


14/9/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour....Après quelques jours d'absence, je viens voir la croissance de vos "bébés". Je vois que tout va bien, l'allumette n'est plus la plus grande !! Cependant, une question: sur certains sites où l'on parle d'élevage, les chenilles atteignent leurs 7cm en 27/30 jours. Les vôtres à 39 jours ne font que 4,5cm, pourquoi cette croissance lente ? Elles ont fait leur dernière mue et vous aurez des cocons quand leur poids de nymphose sera atteint.
Bonne préparation du site de "coconnages"....


5/9/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Bonsoir, pas grand chose de nouveau à raconter, ce soir. Mais tout le monde va bien. C'est une chance qu'elles ne se sauvent pas ! Dans les magnaneries, elles étaient installées sur de grandes claies et restaient bien sagement sur leurs feuilles. Cet élevage se faisait déjà en Chine deux milles sept cents ans avant notre ère. Ils ont dû en faire des sélections avant de créer les vers à soie que l'on connaît ! Et créer une espèce de papillons qui ne peut pas voler, c'était ingénieux mais quand même assez tordu...


4/9/2017

Commentaire de Michel C
Bonsoir....Avec un tel espace, elles n'ont plus qu'à grandir. Ce qui me surprend le plus, c'est que ces chenilles ne sont pas fugueuses. Elles restent tranquillement dans votre plateau sans penser à visiter les environs.Toute autre espèce aurait déjà déguerpi...une cage mal fermée et hop! disparues les bébêtes...alors qu'ici, en open-space, tout le monde est sage. C'est sans doute le résultat d'une très longue domestication. Quant aux pertes, çà arrive souvent,il en disparait sans que l'on sache vraiment où elles sont passées.
C'est toujours très intéressant de suivre vos observations, merci pour le partage.
Merci, j'ai bien noté la dimension de l'allumette "étalon"...... ^^


1/9/2017

Commentaire de Michel C
Bonjour....C'est vrai qu'un photo avec l'allumette n'a pas l'esthétique à laquelle vous nous avez habitués. Mais là, ce n'est pas pareil, c'est une leçon de chose à laquelle vous nous faites participer et c'est un moyen de montrer la croissance. S'il s'agit d'une allumette "standard" (4,5 mm) les chenilles vont la dépasser,mais elle me semble bien grande votre allumette à côté des chenilles de 21mm ,est-ce une allumette ménagère "standard" ....?
L'essentiel, c'est que tout l'élevage se porte bien.


29/8/2017

Commentaire de SandrinePhotos
Quand on les touche, les chenilles de Bombyx du Mûrier ont plutôt tendance à se tortiller et à se laisser tomber. Alors, la technique du pinceau ne marchera pas...


28/8/2017

Commentaire de Michel C
Bonsoir Sandrine.....à propos de la manipulation des chenilles....Pour ma part,j'utilise un pinceau rond, pas trop gros et souple. Les chenilles, un peu titillées se défendent et s'accrochent aux poils du pinceau, il n'y a plus qu'a les transporter.
Cà marche pour les chenilles sauvages un peu vives, pour les chenilles domestiquées un peu lentes, je ne sais pas ?
Voilà un petit truc à essayer !!!





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement